Victor Martins (ART Grand Prix) et Cem Bölükbaşı (M2 Competition) ont signé une victoire chacun lors du troisième rendez-vous de la Formula Renault Esport Series. Sur le Circuit of The Americas d’Austin, le Français a d’abord battu son rival avant que ce dernier ne prenne sa revanche et la tête du classement général avant la finale de Suzuka (26 juin). Fabrizio Donoso (Renault Vitality) a complété le podium des deux courses disputées vendredi soir.

Après une semaine de pause, la Formule Renault Esport Series reprenait ses droits avec plus de vingt concurrents engagés au Texas. De nombreux espoirs du sport automobile effectuaient leur première apparition, dont les pilotes issus de la Renault Sport Academy Caio Collet et Max Fewtrell, titré en Formule Renault Eurocup en 2018. La Formule 4 était également représentée avec Vladislav Lomko et Isack Hadjar ainsi que la Clio Cup avec Marc De Fulgencio et Romain Boeckler.

Course 1 : Martins en contrôle

Si Victor Martins se montrait le plus véloce en essais, Cem Bölükbaşı le privait de la pole avec un tour en 1’49’’761, 14/1000e de seconde devant le Français. Fabrizio Donoso, Lorenzo Colombo (Bhaitech Racing) et Isack Hadjar (Team Esport Series) complétaient le top cinq.

À l’extinction des feux, Cem Bölükbaşı conservait l’avantage face à Fabrizio Donoso, passé deuxième avant que Victor Martins ne réplique quelques virages plus tard. Derrière, Isack Hadjar, Grégoire Saucy (ART Grand Prix) et Lorenzo Colombo se plaçaient en embuscade dans un peloton marqué par le tête-à-queue de Nicolas Longuet (Renault Vitality).

Malgré leur duel intense jusqu’à l’arrivée, Cem Bölükbaşı et Victor Martins distançaient rapidement la concurrence. Au troisième tour, le Français trouvait l’ouverture, mais le Turc était loin d’abdiquer en se maintenant à moins d’une seconde de son rival. Malgré les tentatives de plus en plus nombreuses de son poursuivant dans les derniers virages, Victor Martins résistait pour s’offrir sa deuxième victoire en Formule Renault Esport Series.

La bataille pour la troisième marche du podium se montrait tout aussi disputée. Fabrizio Donoso cédait d’abord face à Isack Hadjar au quatrième passage, mais ce dernier passait par les stands après sa manœuvre. Quatre boucles plus tard, Lorenzo Colombo surprenait Fabrizio Donoso, mais l’Italien était victime d’un accident dans l’avant-dernier tour.

Fabrizio Donoso scellait alors sa troisième place devant Grégoire Saucy et Isack Hadjar, bien remonté après sa pénalité. Sixième malgré un tête-à-queue au dixième tour, Marc De Fulgencio (Team Esport Series) devançait Caio Collet (R-ace GP), Nicolas Longuet, Joey Alders (JD Motorsport) et Lorenzo Colombo sous le drapeau à damier.

Qualifications 1 - Course 1

Course 2 : Bölükbaşı prend sa revanche

En signant le temps de référence en 1’49’’465 pour 13/1000e d’avance sur Victor Martins, Cem Bölükbaşı s’offrait sa cinquième pole position consécutive devant le Français tandis que le top cinq était à nouveau complété par Fabrizio Donoso, Lorenzo Colombo et Isack Hadjar.

Fabrizio Donoso réalisait toutefois le meilleur envol pour s’installer en tête devant Victor Martins et Nicolas Longuet, sixième sur la grille. En parallèle, Cem Bölükbaşı chutait au sixième rang après le premier virage, mais la hiérarchie évoluait rapidement.

Dans la ligne droite opposée, Victor Martins s’emparait des commandes. Nicolas Longuet tentait de l’imiter au freinage, mais sa manœuvre se transformait en tête-à-queue dont Isack Hadjar était la victime. Fabrizio Donoso restait deuxième avant de s’incliner face à Cem Bölükbaşı au deuxième tour.

Une fois de plus, Victor Martins et Cem Bölükbaşı distançaient vite un peloton rythmé par les batailles entre Lorenzo Colombo, William Alatalo (JD Motorsport) et Grégoire Saucy ainsi que par la remontée d’Isack Hadjar.

Le duel entre les deux hommes s’animait crescendo avec plusieurs rebondissements. Au huitième passage, Victor Martins commettait une erreur que Cem Bölükbaşı exploitait immédiatement pour lui ravir la tête, mais le Français répliquait deux boucles plus tard avant que le Turc ne lui porte une ultime attaque synonyme de victoire à quelques virages du drapeau à damier.

Derrière, Fabrizio Donoso s’offrait un deuxième podium dans la foulée de son vingt-et-unième anniversaire. À nouveau dans le top cinq, Isack Hadjar et Grégoire Saucy précédaient William Alatalo et Lorenzo Colombo, pénalisé d’un drive-through pour son contact avec Fabrizio Donoso au septième tour. Enfin, Paul Aron (ART Grand Prix) remportait la bataille pour la huitième place face à Vladislav Lomko (Team Esport Series) et Mahaveer Raghunathan (Team Esport Series).

Qualifications 2 - Course 2

Fort de son troisième succès de la saison, Cem Bölükbaşı prend les commandes du classement général avec sept points d’avance tandis que Victor Martins, Fabrizio Donoso, Lorenzo Colombo et Grégoire Saucy peuvent encore prétendre au titre lors de la finale à Suzuka vendredi 26 juin.

Ils ont dit

Victor Martins (ART Grand Prix) : « Ces deux courses étaient superbes avec des batailles intenses. Mon premier départ n’était pas très bon, mais je suis immédiatement passé à l’attaque sur Fabrizio avant de poursuivre sur ma lancée, dépasser Cem et contrôler jusqu’à l’arrivée malgré quelques erreurs qui ne m’ont pas facilité la tâche face à un concurrent aussi redoutable. J’avais un peu moins de rythme et plus de difficultés avec les pneus dans la deuxième manche. J’ai essayé de rester régulier, cela n’a pas suffi. Je suis toutefois très heureux de remporter une nouvelle victoire et deux trains de pneumatiques Hankook ! »

Cem Bölükbaşı (M2 Competition) : « Cette soirée était très rythmée avec ces bagarres pour la victoire face à Victor. Les dépassements sont difficiles à Austin, car on se retrouve rapidement au rupteur avec le DRS. Victor s’est montré plus incisif pour me ravir les commandes dans la première course. J’ai préféré éviter tout risque inutile afin de privilégier le classement général et cela m’a peut-être empêché de profiter de ses erreurs. J’ai toutefois pris ma revanche dans la deuxième manche. Comme j’avais trop utilisé le DRS en début de course, je savais que ma seule chance était d’attendre le dernier tour et de mieux ressortir de l’épingle que lui. J’ai déjà hâte d’être à Suzuka la semaine prochaine ! »

Classement général provisoire
Pilotes Points
1. Cem Bölükbaşı (M2 Competition) 97
2. Victor Martins (ART Grand Prix) 90
3. Fabrizio Donoso (Renault Vitality) 73
4. Lorenzo Colombo (Bhaitech Racing) 70
5. Grégoire Saucy (ART Grand Prix) 58
... ...

Classement général

Compartir