Près de deux mois après une passionnante ouverture de saison au Lyon-Charbonnières, le Renault Clio R3T Trophy France se produit pour la première fois au Rallye Vosges – Grand Est où près d’une une vingtaine de concurrents disputeront la victoire au premier vainqueur de l’année, Boris Carminati.

Une fois encore, le Clio R3T Trophy France proposera l’un des plus gros plateaux de l’épreuve avec la présence de dix-neuf équipages à Gérardmer.

Sorti vainqueur d’un fantastique duel l’opposant à Ivan Ferrarotti lors de la première manche, Boris Carminati arrive dans les Vosges en leader du classement général et avec l’ambition de signer un nouveau carton plein sur le plan comptable pour distancer un peu plus ses adversaires.

Le Montpelliérain devrait toutefois retrouver Ivan Ferrarotti sur son chemin. Si l’Italien s’apprête à découvrir les routes vosgiennes, il aura à cœur de faire oublier son abandon et de réduire l’écart de vingt-neuf unités le séparant de Boris Carminati.

Présents sur le premier podium de la saison après la faute d’Ivan Ferrarotti, Dorian Nicolas et Guillaume Jean aspirent à confirmer leur solide début de campagne en continuant d’engranger des points importants. Dorian Nicolas devra cependant composer avec un nouveau copilote, tout comme Yoann Lambert et le leader de la catégorie Gentleman, Olivier Courtois.

Si ce dernier possède une longueur d’avance sur ses rivaux après sa septième place au Lyon-Charbonnières, l’Alsacien espère tirer son épingle du jeu sur une épreuve qu’il connaît bien malgré la présence d’un tout nouveau navigateur, Alex Florenson. Éric Filippi, Philippe Rageau et surtout Guy Bertrand – qui prendra son cinquième départ au Vosgien – tenteront d’en profiter.

Parmi les protagonistes aux avant-postes, il ne faudra pas sous-estimer Mathieu Walter. Revenu bredouille du Rhône, le natif de Vesoul fera presque figure de régional de l’étape dans une région qu’il affectionne particulièrement depuis sa victoire en R3 au Vosgien il y a quatre ans.

Chez les Juniors, les débats s’annoncent tout aussi enflammés. Si William Pitot a devancé Romain Di Fante à l’arrivée du Rallye Lyon-Charbonnières, celui-ci le précède au classement général grâce à sa série de scratches dans la dernière boucle. Les deux hommes recroiseront à nouveau le fer sur des routes qui leur sont inconnues, mais ils devront se méfier de leurs adversaires, comme José Javier Pérez, Alexis Frontier ou encore Jérémy Jamet, récemment vainqueur dans la catégorie R3 au Rallye National Savoie – Chautagne.

L’ancienne Championne de France Féminine Charlotte Berton et l’Américaine Keana Erickson-Chang reprendront leur duel dans la classe Féminine. Si la Française avait l’avantage au Lyon-Charbonnières avant d’être contrainte à l’abandon, elle espère désormais concrétiser ses performances pour battre sa rivale, toujours en phase d’apprentissage aux côtés de l’expérimenté copilote Alex Gelsomino.

Enfin, le parc d’assistance sera complété par les retours de Frank Badel et Julien Brégeon. Si le premier cité n’avait pas pu prendre le départ de la première manche, sa saison devrait être définitivement lancée ce week-end comme celle du vainqueur de l’opération Rallye Jeunes en 2006. Celui-ci prendra part à sa première épreuve de l’année avec Clément Bresson, son copilote devenu paraplégique après un accident de moto. Les deux hommes tenteront de confirmer leur pointe de vitesse intéressante vue sur certains rendez-vous l’an passé.

Disputé du 14 au 16 juin autour de Gérardmer dans les Vosges, le Rallye Vosges – Grand Est comptera pour le Championnat de France FFSA des Rallyes Asphalte. Dix spéciales seront au programme pour un parcours chronométré de 200,59 kilomètres. Samedi, les concurrents affronteront Mandray (8,49 km), Pays d’Ormont (28,47 km) et Moyenmoutier (14,2 km) à deux reprises avant une double boucle de deux spéciales dimanche composée du gros morceau du rallye, Vologne (29,65 km), et de Corcieux (19,53 km).

Clio R3T Trophy France – Liste des engagés
#28 Boris Carminati — Marine Lacruz

#29 Dorian Nicolas — David Watterlot

#30 Guillaume Jean — Loris Pascaud

#31 Romain Di Fante — Patrick Chiappe (J)

#32 William Pitot — Romain Brun (J)

#33 Olivier Courtois — Alex Florenson (G)

#34 Jérémy Jamet — Michaël Secache (J)

#35 José Javier Pérez — Alberto Espino (J)

#36 Ivan Ferrarotti — Manuel Fenoli

#37 Mathieu Walter — Thibault Raincourt

#38 Alexis Frontier — Julie Vidal (J)

#39 Charlotte Berton — Cécile Pages (F)

# 40 Éric Filippi — Francis Mazotti (G)

#41 Guy Bertrand — Karine Gehin (G)

#42 Yoann Lambert — Étienne Roussel

#43 Philippe Rageau — Amélyne Rageau (G)

#44 Julien Brégeon — Clément Bresson

#45 Keana Erickson-Chang — Alex Gelsomino (F)

#46 Franck Badel — Thierry Devaux

(F) : Féminine
(G) : Gentlemen, pilotes nés en 1974 et avant
(J) : Juniors, pilotes nés en 1991 et après

Compartir