Depuis la dernière visite de la Clio Cup France sur le circuit de Lédenon, la génération actuelle de Clio Cup n’avait jamais eu l’occasion de s’exprimer sur l’un des tracés les plus vallonnés et techniques de France. Le troisième rendez-vous de l’année y remédiera en offrant un défi inédit – ou presque – à l’ensemble d’un peloton plein d’ambitions avant de mettre le cap sur la deuxième partie de saison.

Pour la première fois depuis 2013, Lédenon et ses dénivelés sans pareil dans l’Hexagone retrouvent la Clio Cup France et ses batailles effrénées pour deux manches s’annonçant extrêmement chaudes dans tous les sens du terme !

Sur une série de trois victoires consécutives, Dorian Guldenfelfs (TB2S) est l’homme fort du moment. Si le lauréat de la catégorie Junior en 2017 semble être arrivé à maturité, un véritable test sur sa capacité à répondre présent l’attend puisqu’il se doit désormais d’enfoncer le clou sur la piste où il avait scellé son premier titre en automobile.

Auteur d’une solide campagne l’ayant toujours vu finir dans les quatre premiers jusqu’ici, son équipier et directeur d’équipe Thibaut Bossy (TB2S) espère profiter de son surplus d’expérience dans les Garrigues pour effacer ses sept points de retard et reprendre le dessus sur le Lorrain.

Les deux leaders se méfient toutefois de la gronde montant du groupe de chasse mené par Luis González (Team VRT), ce dernier ne cessant de faire étalage de ses facultés d’apprentissage sur des circuits qu’il ne connaît pas ou peu. L’Espagnol entend bien le démontrer une fois de plus pour se rapprocher de la tête tout en espérant creuser le trou face à Edwin Traynard (Autosport GP) chez les Juniors.

D’autres prétendants vont s’appuyer sur leur connaissance du terrain. Lors de la dernière visite de la catégorie à Lédenon, Benoît Castagné (Raiwoit Racing by GM Sport) et David Pouget (GPA Racing) avaient bataillé pour la victoire et nul doute que les deux hommes veulent récidiver pour rattraper un début de saison en deçà de leurs attentes. Tous deux ont également pu faire le plein de confiance en s’offrant chacun une deuxième place au Clio Cup Open organisé en ouverture du Grand Prix de France de Formule 1. Absent à Imola, le tenant du titre Nicolas Milan (Milan Compétition) arrive aussi dans le Gard avec l’ambition de remonter au classement général.

En parallèle, Guillaume Savoldelli (TB2S) vise un nouveau podium après avoir goûté pour la première fois au champagne à Imola. D’autres concurrents comme Corentin Tierce (Tierce Racing) ou Alexandre Albouy (GPA Racing) estiment toutefois que leur heure est venue, même s’ils devraient retrouver sur leur route Anthony Jurado (Milan Compétition), avide de rebondir après sa baisse de régime ayant suivi son succès à Nogaro.

De leur côté, Mathieu Lannepoudenx (Milan Compétition), Lionel Viguier (TB2S), Emmanuel Alliot (Emma Compétition), Jérémy Bordagaray (Borda Rallye Team), Kevin Jimenez (GPA Racing) et Antoine Prenveille (Team Prenveille) espèrent se relancer avant une deuxième partie de saison qui les mènera à Barcelone, à Magny-Cours et au Castellet.

Véritable course dans la course, la bataille chez les Gentlemen s’annonce tout aussi prometteuse. Si David Pajot (Vic’Team) prétend à la victoire sur ce circuit fait pour les gros cœurs, il devra doser sa fougue au risque de voir les frères Emmanuel et Samuel Raffin (Autosport GP) ou Stéphane Auriacombe (Tierce Racing) lui reprendre du terrain. Après son podium à Imola, Veenesh Shunker (CVS Auto) en veut encore plus tandis que Samuel Chaligne (SC Sport) espère tirer son épingle du jeu pour revenir dans le match.

Enfin, trois pilotes s’apprêtent à effectuer leur première apparition de l’année. Après s’être illustré en Championnat de France FFSA GT, le Gardois Guillaume Maio et sa structure GM Sport s’attaquent au défi de la Clio Cup sur leurs terres. Bien connu pour engager des Clio Cup en courses de côte, Julien Paget (Tierce Racing) relèvera lui aussi le challenge de Lédenon tout comme Mikka de Peretti (Milan Compétition), aperçu en karting et Legends Car Cup jusqu’ici.

Les courses de Clio Cup France à Lédenon seront diffusées sur la chaîne Youtube de Renault Sport ainsi que la page Facebook Renault Sport Series.

PROGRAMME

Jeudi 4 juillet
9h00-10h00 : Test collectif 1
11h30-12h30 : Test collectif 2
15h05-16h05 : Test collectif 3

Vendredi 5 juillet
10h55-11h25 : Essais libres 1
15h30-16h00 : Essais libres 2

Samedi 6 juillet
12h10-12h30 : Qualifications 1
17h30-18h00 : Course 1 (25 minutes + 1 tour)

Dimanche 7 juillet
9h35-9h55 : Qualifications 2
15h15-15h45 : Course 2 (25 minutes + 1 tour)

Liste des engagés

Compartir