Rendez-vous de prestige pour la Formule Renault Eurocup

Comme chaque année depuis 2016, la Formule Renault Eurocup se produira en lever de rideau d’un Grand Prix de Formule 1. Pour l’antépénultième rendez-vous de la saison 2020, le plateau se réunira ainsi à Imola sous le regard de l’élite du sport automobile dans le cadre du Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Alors que l’Autodromo Enzo e Dino Ferrari n’avait figuré qu’à deux reprises au calendrier depuis 2000, le tracé italien accueillera la Formule Renault Eurocup une deuxième fois cette année. Si la plupart des concurrents ont déjà fait connaissance avec les courbes rapides, les chicanes redoutables et les énormes freinages d’Imola en juillet, les jeunes espoirs devront désormais gérer la pression d’évoluer au côté du pinacle du sport automobile mondial !

Cinq hommes pour un titre

Leader du classement général, Victor Martins (ART Grand Prix) a connu un week-end mitigé à Spa-Francorchamps en égalant le record de pole positions dans la même saison avant de voir sa série de neuf podiums consécutifs s’interrompre. Le Français en a toutefois profité pour porter son avance à vingt-trois unités sur son plus proche rival, Caio Collet (R-ace GP).

Quatrième à deux reprises lors de la première visite à Imola, Victor Martins tentera d’enfoncer le clou face à son principal adversaire. Absent du podium en Belgique, le Brésilien de la Renault Sport Academy aura à cœur de rebondir sous l’œil attentif de Renault DP World F1 Team et pourra s’appuyer sur son expérience acquise en juillet.

Les deux hommes devront cependant se méfier de David Vidales (JD Motorsport). S’il a manqué les points pour la première fois lors de la dernière course, l’Espagnol retrouve un circuit où il avait signé un doublé retentissant dès ses débuts en monoplace et sera déterminé à reproduire sa performance pour faire un premier pas vers la couronne des rookies.

Vainqueurs à Spa-Francorchamps, Franco Colapinto (MP Motorsport) et Alex Quinn (Arden Motorsport) voudront confirmer leur regain de forme. Toujours en lice pour le titre, les deux pilotes chercheront à reprendre du terrain aux leaders tout en permettant à leurs structures respectives de poursuivre leur remontée dans ce sprint final.

À qui le tour ?

Comme chaque saison, la Formule Renault Eurocup présente un plateau extrêmement ouvert puisque cinq pilotes représentant cinq écuries différentes se sont déjà imposés cette année.

Régulièrement dans les points et fort de son deuxième podium, Grégoire Saucy (ART Grand Prix) visera encore plus haut pour revenir sur le quinté de tête. Remonté au sixième rang du classement général, le Suisse devra toutefois se méfier de la réplique de William Alatalo (JD Motorsport), détenteur du record du tracé après sa pole et ses deux podiums cet été à Imola.

Après avoir dû écourter son week-end à Spa, Lorenzo Colombo (Bhaitech Racing) évoluera à domicile, où il tentera d’ajouter son nom et son équipe à la liste des vainqueurs pour distancer Ugo de Wilde (Arden Motorsport), auteur de trois podiums sur les quatre dernières courses.

Un top dix convoité

La lutte pour intégrer le top dix s’annonce tout aussi fascinante. Au côté de la F1, le pilote de la Renault Sport Academy Hadrien David (MP Motorsport) visera une performance solide pour souligner ses progrès devant les responsables de l’unique écurie française engagée en Formule 1.

La concurrence sera toutefois féroce puisque Tijmen van der Helm (FA Racing), Paul Aron (ART Grand Prix) et Amaury Cordeel (FA Racing) ou encore László Tóth (Bhaitech Racing) voudront aussi briller en Italie.

De leur côté, Nicola Marinangeli (Bhaitech Racing) et Reshad De Gerus (Arden Motorsport) partiront chasser de nouveaux points après avoir ouvert leurs compteurs respectifs lors des dernières épreuves.

Actuellement sixième du Championnat de Grande-Bretagne de F4, la jeune pilote britannique Abbi Pulling (FA Racing) profitera de ce rendez-vous prestigieux pour découvrir la Formule Renault FR-19 et la Formule Renault Eurocup. En parallèle, Michael Belov reprendra son programme dans la catégorie en rejoignant R-ace GP après s’être essayé au Championnat FIA de Formule 3 tandis que Petr Ptáček complètera le trio de l’équipe MP Motorsport.

Les deux qualifications et les deux courses disputées en support du Grand Prix d’Émilie Romagne de Formule 1 seront retransmises en direct sur la page Facebook des Renault Sport Series et la chaîne YouTube de Renault Sport.

Programme

Samedi 31 octobre
8h10–9h00 Essais libres
12h00–12h20 Qualifications 1
15h30–16h05 Course 1

Dimanche 1er novembre
8h55–9h15 Qualifications 2
10h30–11h05 Course 2

Liste des engagés

share