Vingt-et-un équipages seront au départ du Rallye Mont-Blanc Morzine (5-7 septembre) pour la rentrée des classes en Clio R3T Trophy France. Les débats s’annoncent extrêmement disputés dans les Alpes puisque trois équipages différents se sont partagés les trois premières victoires de l’année. Renault Sport Racing profitera également de ce week-end en altitude pour lever le voile sur l’avenir de ses activités rallye en compétition clients.

Après la première moitié de saison la plus ouverte de l’histoire du Clio R3T Trophy France, Boris Carminati arrive en Haute-Savoie avec dix points d’avance en tête du classement général.

Vainqueur du premier rendez-vous de l’année, le Montpelliérain est déterminé à renouer avec le succès sur une épreuve qu’il connaît bien afin de creuser l’écart sur ses poursuivants, dont six peuvent prétendre lui ravir les commandes du trophée.

Derrière, Romain Di Fante mène le peloton de chasse et s’impose comme un prétendant de plus en plus sérieux au titre. Dans la foulée de son premier podium avant les vacances, le Niçois souhaite désormais confirmer à Morzine, où il s’était classé troisième dans le cadre du Championnat de France Junior en 2016. Une belle performance lui permettrait par la même occasion de distancer ses rivaux dans la catégorie Junior en l’absence d’Alexis Frontier.

Parmi les concurrents pouvant repartir du Mont-Blanc au sommet du classement général, on retrouve aussi Mathieu Walter et Cédric Noé. Victorieux sur les deux dernières manches du calendrier, tous deux veulent réussir leur rentrée afin de rattraper Boris Carminati et effacer les souvenirs de leur baptême du feu alpin prématurément interrompu il y a douze mois.

Après avoir sabré le champagne en première partie de saison, Jérémy Jamet et Dorian Nicolas visent toujours plus haut pour renforcer leur statut de prétendants au titre avant le sprint final. Si le premier s’est déjà imposé sur l’épreuve en Championnat de France Junior il y a trois ans, le second s’apprête à découvrir le Rallye Mont-Blanc Morzine, tout comme Ivan Ferrarotti, peu épargné par les crevaisons depuis le début de sa campagne.

Plusieurs outsiders espèrent également tirer leur épingle du jeu et se relancer sur un terrain où l’intelligence de course est souvent mieux récompensée que la vitesse pure. C’est notamment le cas de William Pitot, deuxième du Clio R3T Trophy France au Mont-Blanc en 2015 et 2016, de Damien Tozlanian, deuxième l’an passé, de Charlotte Berton, victorieuse chez les Féminines en 2014 et 2015, ou encore Yoann Lambert, en quête de gros points.

Les Gentlemen sont à nouveau les plus nombreux sur la liste des engagés. Absent au Rouergue, Olivier Courtois retrouve le parc d’assistance pour un rallye qu’il affectionne tout particulièrement pour l’avoir emporté en 2017 dans le cadre du Trophée Clio R3T Alps.

L’Alsacien compte mettre son expérience à profit pour prendre un avantage presque décisif sur ses adversaires, parmi lesquels les expérimentés Dominique Patenotte, Éric Filippi ainsi que Pascal Bérard, troisième en Haute-Savoie en 2016 et en 2017. Ces derniers doivent toutefois se méfier de Philippe Rageau, Guy Bertrand et Raphaël Marry, qui vont découvrir le Mont-Blanc, mais aussi de Pascal Aimé, de retour après avoir animé ponctuellement le trophée ces deux dernières saisons.

Le contingent de Gentlemen sera complété par David Duc, engagé pour la première fois dans la catégorie après s’être illustré sur la scène régionale avec des Renault 5 GT Turbo et Clio S1600. Celui-ci ne sera pas le seul néophyte en Clio R3T Trophy France puisque Mathieu Viscuso relèvera également le défi proposé par Renault Sport Racing.

En parallèle, le Trophée Clio R3T Alps se produira aussi à Morzine. Comme en France, jamais la lutte n’a été aussi intense puisque Styve Juif et Ismaël Vuistinier – séparés par trois points seulement – s’affronteront pour la tête du classement général tandis que Karl Friedrich Beck tentera de s’offrir sa première victoire de l’année.

Disputé sur deux jours, le Rallye Mont-Blanc Morzine débutera vendredi sur les célèbres routes de la Joux Verte avant une boucle de trois spéciales empruntée à deux reprises et entrecoupée du test de Montriond-le-Lac. Samedi, six autres spéciales seront au programme à travers le Praz de Lys, Morillon et Samoëns. L’itinéraire totalisera 197,62 kilomètres chronométrés sur un parcours total de 497,26 km.

Liste des engagés
#36 Boris Carminati — Marine Lacruz

#37 Romain Di Fante — Patrick Chiappe (J)

#38 Cédric Noe – Alex Vignolle

#39 Mathieu Walter — Thibault Raincourt

#40 Dorian Nicolas — Chloé Trincald

#41 Jérémy Jamet — Marine Journet (J)

#42 Ivan Ferrarotti — Manuel Fenoli 

#43 Olivier Courtois – Hubert Risser (G)

#44 William Pitot — Romain Brun (J)

#45 Philippe Rageau — Alexandra Rageau (G)

#46 Damien Tozlanian – Jérémy Pacaud

#47 Yoann Lambert —Etienne Roussel

#48 Charlotte Berton — Cécile Pages (F)

#49 Pascal Bérard – Caroline Bérard (G)

#50 David Duc – Mallaury Sola (G)

#51 Pascal Aimé – Stéphanie Aimé (G)

#52 Dominique Patenotte – Valentin Goutel (G)

#53 Éric Filippi – Francis Mazzotti (G)

#54 Guy Bertrand — Karine Gehin (G)

#55 Raphaël Marry – Jérôme Duc (G)

#56 Mathieu Viscuso – Alexandre Bérard

Compartir