Renault Sport Racing organise son activité face à la pandémie de CoVid-19

La situation sanitaire exceptionnelle de gravité à laquelle nous devons faire face solidairement nous oblige à prendre des décisions fortes pour remplir la première de nos obligations : protéger la santé des salariés de l’entreprise, leurs proches et ainsi participer à l’effort national et international de santé publique.

Renault Sport Racing est mobilisée afin de prendre les décisions appropriées pour tenir compte de l’urgence de la situation actuelle, tout en anticipant un arrêt prolongé suivi d’une saison intense une fois la situation maîtrisée. Nos décisions se doivent également d’être cohérentes avec les décisions gouvernementales Françaises et Anglaises, la position du Groupe Renault, mais aussi des instances de la Formule 1.

La première de ces décisions a été de soutenir la décision de McLaren de ne pas participer au Grand Prix de Melbourne suite au diagnostic d’un premier cas positif au sein du paddock, puis de rapatrier au plus vite nos équipes piste présentes à Melbourne et leur demander de ne pas revenir à l’usine d’Enstone ou de Viry-Châtillon pendant une période de 14 jours minimum.

Le télétravail a été généralisé dès cette semaine pour tous les salariés de Viry-Châtillon en capacité de le mettre en œuvre. Suite aux mesures prises par le Gouvernement français et mises en œuvre depuis lundi soir en France, il a été décidé par la Direction de Renault Sport Racing d’organiser la fermeture du site de Viry-Châtillon, à compter du vendredi 20 mars au soir et jusqu’au dimanche 5 avril inclus.

Le télétravail est progressivement généralisé sur le site d’Enstone et s’appliquera à tous les salariés en capacité de le mettre en œuvre à partir du lundi 23 mars. Compte-tenu de la situation sanitaire en Europe et après discussions avec l’ensemble des équipes de Formule 1, la F1 et la FIA, il a été décidé que le « shutdown » estival serait avancé et prolongé d’une semaine. C’est dans ce cadre que nous programmons actuellement la fermeture du site d’Enstone à compter du lundi 30 mars et jusqu’au dimanche 19 avril inclus.

Ces dispositions initiales prises à Enstone comme à Viry-Châtillon seront revues et adaptées en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

Nous allons maintenant entrer dans une phase de discussions approfondies avec la F1, la FIA et les autres équipes pour définir et mettre en place les mesures qui s’imposent à notre sport dans ces circonstances exceptionnelles. Face aux défis qui nous attendent, la responsabilité et la solidarité doivent prévaloir afin de contenir les impacts de cette crise sanitaire.

share