Vendredi, Victor Martins (R-ace GP) s’est offert sa première pole position en Formule Renault Eurocup au Red Bull Ring. Déjà le plus rapide des essais collectifs, le Français de la Renault Sport Academy a récidivé en qualifications avec un tour en 1’29’’288. Sur la grille de départ dimanche, Victor Martins devancera Lorenzo Colombo (JD Motorsport) et deux autres pilotes de la Renault Sport Academy : Christian Lundgaard (MP Motorsport) et Max Fewtrell (R-ace GP).

Après près de deux mois de pause, les concurrents de la Formule Renault Eurocup retrouvaient la piste pour deux séances d’essais libres de cinquante minutes sur le redoutable tracé autrichien.

Ye et Martins en tête des essais

Le matin, les temps descendaient rapidement sous l’impulsion de Logan Sargeant (R-ace GP), Neil Verhagen (Tech 1 Racing), Christian Lundgaard et Alex Peroni (MP Motorsport). Max Fewtrell prenait ensuite les commandes et les conservait malgré les répliques de Logan Sargeant et Yifei Ye (Josef Kaufmann Racing).

À huit minutes du drapeau à damier, Max Fewtrell (R-ace GP) était le premier à améliorer sa propre marque, mais Yifei Ye et Christian Lundgaard parvenaient finalement à le devancer au terme d’un sprint final allant crescendo.

Sous un ciel plus couvert l’après-midi, il fallait attendre les dix dernières minutes pour voir le tour en 1’29’’921 du Chinois être battu. Christian Lundgaard était le premier à faire mieux, mais le Danois était immédiatement imité par Lorenzo Colombo et Max Fewtrell. En toute fin de séance, Victor Martins surgissait en tête pour mettre tout le monde d’accord en 1’29’’359. Le pilote de la Renault Sport Academy précédait alors Yifei Ye et Lorenzo Colombo.

Essais collectifs 1 - Essais collectifs 2

Première pole pour Martins

En fin de journée, la première séance de qualification déterminait la grille de départ de la course prévue dimanche à 10h05.

De nombreux concurrents se relayaient aux avant-postes dans le premier groupe avant que Lorenzo Colombo ne prenne les choses en main à cinq minutes de la fin. Max Fewtrell lui disputait la tête, mais l’Italien enfonçait le clou en 1’29’’335 pour s’assurer une place en première ligne devant le Britannique et Yifei Ye.

Dans l’autre groupe, Richard Verschoor (Josef Kaufmann Racing) et Victor Martins se livraient un véritable mano-à-mano. Échangeant à plusieurs reprises les commandes, il fallait attendre l’ultime effort de Victor Martins pour le voir sceller la pole position en 1’29’’288 devant Christian Lundgaard, le Danois s’intercalant entre les deux hommes dans les derniers instants.

Groupe A - Groupe B

Dimanche, Victor Martins s’élancera ainsi devant Lorenzo Colombo et deux de ses partenaires de la Renault Sport Academy, Christian Lundgaard et Max Fewtrell. Richard Verschoor et Yifei Ye partageront la troisième ligne, suivis par Alex Peroni, Charles Milesi (R-ace GP), Alexander Smolyar (Tech 1 Racing) et Oscar Piastri (Arden Motorsport).

Ils ont dit

Victor Martins (R-ace GP) : « Je suis vraiment très content de signer ma première pole position dès la reprise de la Formule Renault Eurocup ! C’est la meilleure façon de commencer le week-end et cela démontre que le travail paie. Comme il n’y avait qu’un dixième de seconde entre les deux groupes, je pense qu’il est possible d’obtenir l’autre pole en jeu demain matin. En tout cas, nous donnerons tout sur ce circuit magnifique. »

Lorenzo Colombo (JD Motorsport) : « Je crois qu’il s’agit de la troisième fois où je mène mon groupe. Cela montre que je suis l’un des pilotes les plus rapides du plateau et cela renforce ma détermination après notre week-end mitigé à Monaco. Sur mes premiers tours, je devais me frayer un chemin dans le trafic pendant que les autres essayaient de faire chauffer leurs pneumatiques. J’ai finalement réussi à trouver une piste claire avant de passer à l’attaque. »

Christian Lundgaard (MP Motorsport) : « Nous sommes déçus de ne pas être en pole, car la voiture était formidable. Tout était réuni pour y arriver, mais je n’ai pas réussi à tout mettre bout-à-bout dans mon dernier tour. Je pense que nous devons encore étudier notre stratégie pour éviter le trafic, mais je me dois de faire mieux demain. Ce circuit offre beaucoup d’opportunités de dépassement avec l’aspiration, donc je m’attends à une belle bagarre en tête avec trois pilotes de la Renault Sport Academy sur les deux premières lignes ! »

Compartir