Victor Martins s’est offert la première pole position de la cinquantième saison de Formule Renault en se montrant le plus rapide sur l’Autodromo di Monza. Battant le record du tracé pour la Formule Renault Eurocup qu’il avait établi mardi, le Français a signé en 1’47’’112 sa onzième pole dans la catégorie, la septième consécutive, mais aussi la première de son équipe ART Grand Prix pour ses premières qualifications dans la discipline depuis 2003.

Après une journée de pause, les concurrents de la Formule Renault Eurocup retrouvaient l’Autodromo di Monza ce jeudi pour donner véritablement le coup d’envoi de la saison 2020.

Colapinto et Alatalo se montrent aux essais

La première séance d’essais collectifs tournait en faveur de Franco Colapinto (MP Motorsport). L’Argentin s’emparait de la première place à douze minutes de la fin avant d’améliorer à quatre reprises pour signer le meilleur temps en 1’47’’187. Il devançait alors son équipier et rookie de la Renault Sport Academy Hadrien David (MP Motorsport), Amaury Cordeel (FA Racing), Tijmen van der Helm (FA Racing) et Victor Martins (ART Grand Prix), longtemps en tête.

Victor Martins pensait prendre sa revanche l’après-midi en délogeant Franco Colapinto des commandes à quinze minutes du drapeau à damier, mais William Alatalo (JD Motorsport) faisait encore mieux dans le sprint final. Auteur d’un tour en 1’47’’490, le rookie finlandais précédait ainsi le Français, Alex Quinn (Arden Motorsport), Caio Collet (R-ace GP) et Michael Belov (M2 Competition).

Essais collectifs 1 - Essais collectifs 2

Victor Martins reprend là où il s’était arrêté

La première qualification de l’année déterminait la grille de départ de la deuxième course programmée samedi afin de préserver l’équité sportive en cas d’incident en Q2 demain.

Après une entame très ouverte, Victor Martins s’emparait des commandes à mi-séance. Caio Collet battait son temps et les deux anciens partenaires de la Renault Sport Academy se rendaient coup sur coup jusqu’à ce que le Français prenne définitivement l’avantage à quatre minutes de la fin. Victor Martins enfonçait ensuite le clou dans son ultime effort en établissant un nouveau record du tour pour la catégorie en 1’47’’112.

Exploitant parfaitement la nouvelle cartographie moteur introduite cette année pour tirer la quintessence des produits hautes performances de Castrol, Victor Martins devançait le Brésilien pour trois dixièmes de seconde. Derrière, Amaury Cordeel signait le meilleur résultat en qualifications de l’équipe FA Racing de Fernando Alonso en terminant troisième devant les rookies William Alatalo et Alex Quinn. Avec Franco Colapinto complétant la troisième ligne, six écuries différentes seront représentées aux six premières places de la grille samedi. La course s’annonce d’autant plus animée que les quinze premiers ont tourné dans la même seconde.

Qualifications 1

Demain, les concurrents disputeront la deuxième séance de qualifications dès neuf heures. Celle-ci déterminera la grille de départ de la première course de la saison prévue quatre heures plus tard seulement.

Ils ont dit

Victor Martins (ART Grand Prix) : « Rien de mieux qu’une pole position pour commencer la saison ! L’équipe fait de l’excellent travail depuis les essais et nous avons bien progressé sur tous les plans. Comme je disposais de la meilleure voiture en qualifications, je n’avais plus qu’à faire le reste. Mon expérience m’a bien aidé et j’ai réussi à maîtriser les aspirations pour boucler un tour parfait sur la fin. Tout comme moi, ART Grand Prix est de retour encore plus fort qu’avant ! Nous allons désormais essayer de maximiser notre potentiel en restant appliqués pour la deuxième qualification demain ! »

Caio Collet (R-ace GP) : « Nous avons réussi à trouver de bons réglages pour les qualifications et je suis vraiment ravi de nos progrès même si nous devons combler ce déficit de trois dixièmes sur Victor. Il a fait de l’excellent travail avec son équipe, donc à notre tour de redoubler d’efforts pour les devancer demain. Cette deuxième place est toutefois une excellente position de départ sur un circuit comme Monza et je suis plutôt confiant puisque je pense que notre rythme de course est meilleur que celui en qualifications. »

Amaury Cordeel (FA Racing) : « Je suis content de ma performance comme je vais m’élancer depuis la deuxième ligne pour la première fois en Formule Renault Eurocup. Il nous en manquait encore un peu, notamment dans le premier secteur, pour pouvoir viser la pole, mais cette troisième place est toutefois bonne à prendre. Monza ne sourit généralement pas aux polemen, donc voyons voir ce qu’il se passe demain et samedi pour aller jouer la victoire ! »

William Alatalo (JD Motorsport) : « À vrai dire, je ne suis pas totalement satisfait de ce résultat. Je visais la première place, donc nous devons encore progresser pour faire mieux. Je relativise toutefois en me disant que ce n’était que ma première séance de qualifications en Formule Renault Eurocup. Ce n’est donc pas un mauvais départ, mais nous pouvons être plus rapides et je suis confiant comme l’équipe s’est imposée ici l’an dernier ! »

share