Disputé sur le Hockenheimring, l’avant-dernier rendez-vous de la saison en Formule Renault Eurocup pourrait s’avérer crucial dans l’attribution des trois couronnes en jeu. La bataille au sommet du classement général s’annonce plus intense que jamais tandis que Caio Collet et R-ace GP pourraient être sacrés chez les rookies et les équipes dès ce week-end.

De retour au calendrier après huit ans d’absence, Hockenheim avait été le théâtre de deux tournants majeurs en faveur de Max Fewtrell dans la conquête de son sacre il y a douze mois. Rapide, technique et piégeux, l’hôte du Grand Prix d’Allemagne de F1 devrait à nouveau assurer sa part de rebondissements dans une campagne qui approche de son dénouement !

Duel Piastri-Martins en vue ?

Si cinq pilotes s’étaient imposés dans la première moitié de saison, Oscar Piastri (R-ace GP) et Victor Martins (MP Motorsport) ont monopolisé les victoires depuis la rentrée fin août. Séparés de douze points et demi, les deux hommes affichent même des statistiques identiques avec trois succès, une troisième place, une cinquième place et un abandon avant le départ chacun…

En Allemagne, l’Australien sera le seul à pouvoir décrocher le titre, mais il devra l’emporter au moins une fois et signer un autre podium tout en espérant une défaillance de son rival pour y parvenir. De son côté, celui-ci fera tout son possible pour poursuivre sa série entamée par un doublé tout en domination à Barcelone la semaine passée.

Il y a un an, ils avaient toutefois connu des destins radicalement opposés sur la piste allemande. Oscar Piastri y avait réalisé son meilleur week-end de la saison avec deux podiums tandis que Victor Martins avait vu ses espoirs d’être sacré chez les rookies s’envoler dans un double abandon. Avec une nouvelle voiture et des équipes différentes, le duel s’annonce passionnant !

Batailles parallèles

Derrière le duo de tête, Alexander Smolyar (R-ace GP), Lorenzo Colombo (MP Motorsport) et Caio Collet (R-ace GP) peuvent toujours prétendre au titre et à une place au sein de la Renault Sport Academy.

Régulièrement présent sur le podium, le Russe tentera de revenir sur les leaders pour rester maître de son destin tandis que l’Italien et le Brésilien devront absolument leur reprendre de gros points s’ils veulent préserver leurs chances jusqu’à Abu Dhabi.

La lutte au sommet se profilant s’annonce d’autant plus importante qu’elle pourrait être décisive pour R-ace GP. La structure française peut s’assurer un troisième sacre consécutif chez les équipes si elle marque deux points de plus que MP Motorsport sur l’ensemble du week-end tandis que Caio Collet peut être couronné meilleur rookie de la saison dès samedi !

Enjeux à tous les niveaux

S’ils peuvent encore mathématiquement priver Caio Collet du titre chez les rookies, Kush Maini (M2 Competition), Ugo de Wilde (JD Motorsport) et Petr Ptáček (Bhaitech Racing) s’apprêtent surtout à se battre pour la sixième place du classement général.

La dynamique est favorable à Petr Ptáček, qui a obtenu son deuxième podium dans la catégorie la semaine passée, mais ses adversaires n’ont pas dit leur dernier mot. Ugo de Wilde visera ainsi une prestation solide pour conforter la troisième position de JD Motorsport tandis que Kush Maini mènera la charge de M2 Competition pour reprendre le cinquième rang à Bhaitech Racing.

La bataille pour la suite du top dix s’annonce tout aussi passionnante tant les écarts sont infimes. Patrik Pasma (Arden Motorsport) et Leonardo Lorandi (JD Motorsport) partiront avec une petite longueur d’avance, mais ils devront se méfier de Sebastián Fernández (Arden Motorsport) de retour après la fin de sa campagne en Championnat FIA de Formule 3.

Un peu plus loin, Federico Malvestiti (Bhaitech Racing), Xavier Lloveras (Global Racing Service), Amaury Cordeel (MP Motorsport) et Frank Bird (Arden Motorsport) espèreront réaliser un coup d’exploit leur permettant d’entamer une belle remontée au classement.

Alessio Deledda (Global Racing Service) fera son retour au sein du peloton pour démontrer l’étendue de ses progrès, tout comme le wild-card Grégoire Saucy (R-ace GP), vu pour la dernière fois à Monaco lors de la saison 2017 avant de s’aguerrir en F4 depuis.

Enfin, un nouveau pilote débutera en Formule Renault Eurocup au sein de l’équipe M2 Competition : Cem Bolukbasi. Ancien kartman brillant en F1 eSports Series depuis 2017, le Turc effectuera ses débuts en monoplace après s’être offert un podium en GT4 European Series.

Prévues samedi à 15h35 et dimanche à 15h20, les deux courses disputées à Hockenheim seront diffusées sur la page Facebook des Renault Sport Series et la chaîne Youtube de Renault Sport.

En chiffres

  • 1 Présents lors de la première visite de la Formule Renault Eurocup à Hockenheim, Scott Speed et Vitaly Petrov ont respectivement atteint l’élite du sport automobile deux et six années plus tard. Présent sur le podium, Simon Pagenaud s’est illustré en IndyCar Series et aux 500 Miles d’Indianapolis.
  • 3 Dans l’ère monotype de la Formule Renault Eurocup, Hockenheim n’a été présente au calendrier qu’à trois reprises.
  • 3 À chaque fois que la catégorie s’est produite au Hockenheimring, le pilote ayant monopolisé les victoires a remporté le titre : Scott Speed (2004), Kevin Korjus (2010) et Max Fewtrell (2018).
  • 15 Avec quinze entrées consécutives dans les points, Caio Collet a fait mieux que Max Fewtrell, sacré l’an dernier.
  • 21 Avec 21 meetings depuis 2000, l’Allemagne figure parmi les pays les plus visités par la Formule Renault Eurocup malgré son absence en 2013 et en 2015.

Programme

Vendredi 4 octobre 2019

9h50-10h40 Essais collectifs 1

14h05-14h55 Essais collectifs 2

Samedi 5 octobre 2019

9h05-9h25 Qualifications 1 

15h35-16h10 Course 1

Dimanche 6 octobre 2019

9h05-9h25 Qualifications 2

15h20-15h55 Course 2

Compartir