Après des essais extrêmement disputés dans des températures caniculaires, Leonardo Lorandi (JD Motorsport) s’est montré le plus habile dans des conditions mixtes pour s’offrir sa première pole position en Formule Renault Eurocup sur le Circuit de Spa-Francorchamps. Samedi, le Pilote Affilié Renault Sport s’élancera devant Victor Martins (MP Motorsport) et Lorenzo Colombo (MP Motorsport).

Pour lancer le cinquième rendez-vous de la saison, les concurrents de la Formule Renault Eurocup étaient à l’œuvre dès mercredi. Callan O’Keeffe en profitait pour faire ses débuts chez M2 Compétition tout comme Rui Andrade et Franco Colapinto au sein de FA Racing by Drivex.

Cinq pilotes différents en tête aux essais

Double vainqueur au Circuit Paul Ricard le mois passé, Lorenzo Colombo dominait la première session d’essais officiels en 2’19’’574 avant que le mercure ne frôle les 40°C. Dans ces conditions de plus en plus chaudes, les rookies Kush Maini (M2 Competition) et Patrik Pasma (Arden Motorsport) le relayaient au sommet sans parvenir à battre son temps.

Essais officiels 1 - Essais officiels 2 - Essais officiels 3

Les débats se montraient tout aussi ouverts lors des deux séances d’essais collectifs. Oscar Piastri (R-ace GP) menait la première, prématurément interrompue pour évacuer la voiture de Sebastián Fernández (Arden Motorsport), avant que Lorenzo Colombo n’abaisse sa propre référence dans l’ultime séance. Ses efforts étaient toutefois insuffisants face à ceux de son équipier Victor Martins, finalement le plus rapide en 2’19’’283.

Essais collectifs 1 - Essais collectifs 2

Leonardo Lorandi tire son épingle du jeu

L’après-midi, les concurrents retrouvaient la piste pour déterminer la grille de la course 2 qui sera disputée samedi.

Si Caio Collet était le premier à signer un tour lancé, ses adversaires rentraient immédiatement pour chausser des pneus pluie Hankook plus adaptés aux secteurs 2 et 3 détrempés après une courte averse. Son équipier Oscar Piastri lui ravissait la tête avant que les temps ne s’améliorent à chaque passage avec le retour du soleil.

Victor Martins semblait avoir pris un avantage décisif, mais Leonardo Lorandi lui soufflait la pole position en 2’30’’257. Lorenzo Colombo se classait troisième rang devant Federico Malvestiti (Bhaitech Racing) et Frank Bird (Fortec Motorsports), eux-mêmes suivis de Caio Collet, Amaury Cordeel (MP Motorsport) et Oscar Piastri. Deuxième du classement général, Alexander Smolyar (R-ace GP) n’obtenait que la vingt-et-unième place.

Qualifications 1

Demain, les concurrents disputeront la seconde séance de qualification à 10h30. Celle-ci déterminera l’ordre de départ de la première course du week-end, prévue à 14h30.

Ils ont dit

Leonardo Lorandi (JD Motorsport) : « Je suis très heureux de signer ma première pole position en Formule Renault Eurocup. J’en avais déjà eu en F4, mais je suis vraiment content d’ouvrir mon compteur dans cette catégorie. Même si la qualification a été disputée avec des pneus pluie, nous avions aussi un bon rythme sur le sec. Je vais tout faire pour défendre ma première position et je suis confiant sur mes chances de pouvoir gagner samedi. »

Victor Martins (MP Motorsport) : « C’était une séance extrêmement difficile. Personne ne s’attendait à la pluie, donc nous étions tous partis en slicks et nous avons du rentrer dès la fin de notre tour de sortie. C’était ma première fois sur une piste humide à Spa, mais le résultat est très positif, d’autant que Leonardo est assez loin au classement général. Comme depuis le début de l’année, nous avons un bon rythme, donc nous devons continuer sur notre lancée pour aller chercher la victoire. »

Lorenzo Colombo (MP Motorsport) : « C’était très compliqué en piste. J’ai fait un bon tour qui m’a placé en troisième position, mais il fallait être un peu chanceux dans cette séance pour réussir le tour parfait au bon moment. Les réglages n’étaient pas idéaux pour la pluie, mais c’était la même chose pour tout le monde. J’ai fait de mon mieux et cette troisième place est un résultat solide. Si notre rythme de course est toujours aussi bon, je vais pouvoir effectuer quelques dépassements pour faire la différence. Je suis donc très confiant pour samedi. »

Federico Malvestiti (Bhaitech Racing) : « Cette qualification était plutôt bonne par rapport aux précédentes cette saison. La pluie est venue redistribuer les cartes et nous avons su profiter des conditions pour aller chercher ce beau résultat. J’ai cependant commis de petites erreurs sans lesquelles j’aurais pu prétendre à une meilleure place sur la grille. Je suis toutefois satisfait et je vais essayer de faire encore mieux demain matin avant de concrétiser en course ! »

Compartir