Vendredi, Oscar Piastri (R-ace GP) a signé sa troisième victoire de la saison en prenant le dessus sur le poleman Victor Martins (MP Motorsport) sur le Circuit de Spa-Francorchamps. Grâce à son succès, l’Australien revient à deux points du Français, toujours leader du classement général. Troisième, Sebastián Fernández (Arden Motorsport) s’est offert son premier podium en Formule Renault Eurocup tandis que Kush Maini (M2 Competition) s’est imposé chez les rookies dans le dernier tour de course.

Martins d’un souffle

Après une première qualification disputée dans des conditions mixtes la veille, le soleil était de retour ce vendredi matin. Les temps descendaient rapidement dans la première partie de séance jusqu’à ce qu’Alessio Deledda (Global Racing Service) ne provoque un drapeau rouge en partant à la faute.

D’une durée de six minutes, le sprint final voyait Victor Martins souffler la pole position à Sebastián Fernández sous le damier pour 15/1000e de seconde. Derrière eux, on retrouvait Oscar Piastri, Lorenzo Colombo (MP Motorsport), Xavier Lloveras (Global Racing Service) et le rookie le mieux placé, Brad Benavides (FA Racing by Drivex).

Qualifications 2 - Grille de départ

Piastri saisit sa chance

À l’extinction des feux, Victor Martins effectuait un envol parfait pour conserver la première position tandis que Sebastián Fernández chutait au septième rang. Plus loin, Leonardo Lorandi (JD Motorsport) restait bloqué sur la grille avant de pouvoir engager le premier rapport. Oscar Piastri tirait son épingle du jeu de ce départ animé pour se placer dans le sillage du Français et le dépasser aux Combes dès le premier tour.

Une fois aux commandes, l’Australien s’échappait avec le Français pour distancer Lorenzo Colombo et Patrik Pasma (Arden Motorsport), qui profitaient des nombreuses batailles dans le peloton. Petr Ptáček (Bhaitech Racing) prenait d’abord le dessus sur Xavier Lloveras avant que les deux hommes ne s’inclinent face à Sebastián Fernández lancé dans une folle remontée.

Au huitième tour, les écarts étaient réduits à néant pour évacuer la monoplace de Callan O’Keeffe (FA Racing by Drivex). Les débats reprenaient une boucle plus tard et la relance permettait à Sebastián Fernández de ravir la quatrième place de son équipier Patrik Pasma.

En tête, Oscar Piastri contrôlait ses adversaires et s’imposait devant Victor Martins. Le podium était complété par Sebastián Fernández, auteur d’un dépassement sur Lorenzo Colombo dans l’avant-dernier tour. Onzième sur la grille, Kush Maini arrachait le Trophée Hankook des mains de Patrik Pasma dans le dernier virage. On retrouvait ensuite deux autres rookies, Petr Ptáček et Caio Collet (R-ace GP), tandis qu’Alexander Smolyar (R-ace GP) et Xavier Lloveras s’offraient les derniers points en jeu.

Course 1

Ils ont dit

Oscar Piastri (R-ace GP) : « Je ne m’attendais pas à ce que Sébastián prenne un si mauvais départ. J’ai su en profiter pour avoir une chance de passer en tête à l’aspiration. J’ai pu le dépasser à l’extérieur et je n’ai plus regardé derrière moi. Je commençais à creuser doucement l’écart quand la voiture de sécurité est sortie. La relance est toujours piégeuse, mais j’ai réussi à garder Victor à distance pour aller chercher ma troisième victoire de la saison. Demain, je pense pouvoir remonter depuis ma huitième place sur la grille. C’est un des meilleurs circuits de l’année pour dépasser et des conditions pluvieuses sont annoncées. Cela devrait donc être passionnant ! »

Victor Martins (MP Motorsport) : « La course était compliquée. Je n’ai pas réussi à résister à Oscar dans le premier tour aux Combes. J’ai essayé de défendre ma position, mais je n’ai rien pu faire avec l’aspiration. Après cela, je voulais faire une bonne course et mettre la pression sur Oscar, mais j’ai eu un peu de mal à garder le rythme pour rester au contact. Je n’ai pas forcé outre mesure, car cette deuxième place est tout de même un résultat solide dans l’optique du titre. La pluie est annoncée pour demain et j’ai signé le deuxième temps dans des conditions similaires. Je crois donc être en mesure de marquer de gros points encore. »

Sebastián Fernández (Arden Motorsport) : « Dès le tour de formation, j’ai senti qu’il y avait un problème avec mon embrayage. Je me doutais que ce serait compliqué, donc j’ai essayé de faire de mon mieux. Je suis retombé au septième rang, mais je savais que j’avais le rythme pour faire un bon résultat. Il fallait rester calme et c’est ce que j’ai fait pour remonter en troisième position. C’est notre premier podium de l’année. Je suis ravi de voir l’équipe progresser à chaque course et j’espère que nous allons poursuivre cette dynamique. »

Kush Maini (M2 Competition) : « Je partais onzième, donc je savais que j’allais devoir me battre pour remonter. J’étais assez confiant, car je n’avais tout simplement pas réussi à transposer mon rythme des essais en qualifications. J’ai pu préserver mes pneus en course tout en dépassant mes adversaires. Cela m’a permis d’être extrêmement rapide dans le dernier tour et j’ai mis la pression sur Patrik Pasma. Il a manqué son dernier freinage et j’en ai profité pour m’imposer chez les rookies. C’est un résultat réconfortant, car cela montre que nous pouvons concrétiser notre potentiel. »

Classement général provisoire*
Pilotes Points
1. Victor Martins (MP Motorsport) 137
2. Oscar Piastri (R-ace GP) 135
3. Alexander Smolyar (R-ace GP) 118
4. Lorenzo Colombo (MP Motorsport) 109
5. Caio Collet (R-ace GP) 81
... ...

*sous réserve de l’officialisation des résultats à l’issue des vérifications techniques et sportives.

share