Avant de fêter ses trente ans l’année prochaine, la coupe monomarque la plus populaire de l’Hexagone se renouvelle avec l’arrivée de la cinquième génération de Clio Cup. Plus accessible et polyvalente que jamais, l’héritière de la mythique Coupe Renault 8 Gordini donnera cette semaine le coup d’envoi de sa saison sur le Circuit Paul Armagnac de Nogaro.

Après une campagne des plus spectaculaires conclue par le sacre de Dorian Guldenfels, la Coupe de France FFSA Renault Clio Cup reprendra ses droits dans le Gers pour une édition s’annonçant encore plus indécise avec vingt-sept pilotes qui batailleront pour devenir les premiers à s’imposer avec Nouvelle Clio Cup à Nogaro !

Le choc des ténors ?

Tenants du titre, Dorian Guldenfels et la structure TB2S de Thibaut Bossy entendent bien défendre leurs couronnes et réaliser le doublé malgré la remise à plat de la donne technique. Pour atteindre leur objectif, l’Alsacien et le Vendéen auront toutefois fort à faire puisque plusieurs pointures de la Clio Cup sont déterminées à prendre leur revanche !

Dauphin de Dorian Guldenfels l’an dernier, David Pouget (GPA Racing) repartira ainsi à la chasse d’un premier sacre en France. Le natif d’Albi pourra s’appuyer sur six équipiers – et autant de prétendants à la victoire – parmi lesquels des visages familiers comme Alexandre Albouy et Kévin Jimenez, mais aussi deux Juniors et deux Gentlemen prometteurs.

Recordman dans l’Hexagone avec cinq titres, Nicolas Milan (Milan Compétition) devrait également figurer parmi les principaux protagonistes. Pour revenir au sommet de la hiérarchie, le pilote-préparateur du Lot-et-Garonne s’est entouré d’un trio de choc expérimenté avec Anthony Jurado, quatrième l’an passé, Corentin Tierce, sacré chez les Juniors en 2018, et Mathieu Lannepoudenx, toujours redoutable dans le peloton.

Enfin, Fabien Julia (LR Performance), véritable pilier de la Coupe de France des Circuits ces dernières années, profitera de l’opportunité représentée par l’arrivée de Nouvelle Clio Cup pour démontrer tout son potentiel au sein d’une des coupes de marque les plus relevées.

Nouvelle vague chez les Juniors

Quatre concurrents se disputeront la succession de Dorian Guldenfels, Corentin Tierce et Edwin Traynard au palmarès de la catégorie Junior tout en espérant créer la surprise au général.

Championne de France de karting et lauréate du prix FIA Women in Motorsport lors du Volant Winfield en 2019, Doriane Pin (GPA Racing) n’a jamais cessé de surprendre les observateurs et redoublera d’ambitions au moment de lancer sa carrière en automobile. Si la benjamine du peloton français peut compter sur l’expérience de l’équipe GPA Racing, l’un de ses principaux adversaires pourrait bien être son équipier Clément Chetcuti, qui s’est illustré en kart et en Relais 208.

Déjà vue dans d’autres coupes monomarques, l’écurie BRS Racing Team s’apprête également à faire ses premiers tours de roue avec la marque au Losange. Pour cette première campagne, la structure francilienne misera sur Romain Boeckler, formé en Championnat de France F4 et auteur de performances remarquées en Formule Renault Esport Series, et Julien Barbançon, demi-finaliste de Feed Racing, l’opération de détection parrainée par Jacques Villeneuve.

Des gentlemen toujours plus affûtés

La succession de David Pajot dans la catégorie Gentlemen mettra aux prises six concurrents, dont l’un des favoris sera Mickaël Carrée (T2CM), sacré dans la catégorie en 2017.

Si le Berrichon compte sur le renfort de ses équipiers Samuel Chaligne et Jérémy Bordagaray au sein d’une structure étoffée, il devra se méfier des nouveaux prétendants dotés d’un coup de volant pouvant faire sensation dans le paddock de la Clio Cup !

Il faudra ainsi surveiller Franck Niclot (GPA Racing) et Michel Faye (GM Sport), deux figures bien connues des coupes monomarques, mais aussi l’ancien pilote de rallye Fabien Rivals (GPA Racing) ou encore Laurent Dziadus (Team Lucas), Champion de France KZ125 en 2009 et victorieux en Twin’Cup.

Changements dans la continuité

Parmi les nombreuses nouveautés cette année, la plus visible sera bien entendu Nouvelle Clio Cup elle-même avec sa ligne et son moteur 4 cylindres 1330 cm3 TCe à 16 soupapes issus de Clio R.S. Line ayant reçu toute l’expertise et le savoir-faire des équipes de Viry-Châtillon.

Pour cette grande première, le plateau espagnol se joindra au français. Les concurrents dédiés à l’Espagne entendent bien créer la surprise. Parmi eux, on retrouvera Javier Cicuendez (Team VRT), Joaquin Rodrigo (Vearsa Sport), Ivan Hernandez (Chefo Sport), Nico Abella (Chefo Sport) et Isidro Callejas (Chefo Sport), le plus jeune pilote du plateau du haut de ses seize ans. La liste des engagés sera complétée par le doyen du peloton, Jean-Louis Carponcin (Team Boiziot Compétition), vainqueur de la Coupe de France Renault Super 5 GT Turbo en 1989 !

Enfin, un nouveau barème de points sera introduit, tout comme une nouvelle structure de primes et l’arrivée du Challenge Réseau Renault renforçant toujours plus les liens entre les groupes, concessions et agents Renault et les concurrents de la Clio Cup France. Pour plus d’informations, cliquez ici.

PROGRAMME

Jeudi 20 août
15h25-15h55 : Essais Privés 1
17h30-18h00 : Essais Privés 2

Vendredi 21 août
9h55-10h25 : Essais Privés 3
17h20-17h50 : Essais Privés 4

Samedi 22 août
9h05-9h25 : Qualifications 1
14h44-15h14 : Course 1 (25 minutes + 1 tour)

Dimanche 23 août
8h30-8h50 : Qualifications 2
14h26-14h56 : Course 2 (25 minutes + 1 tour)

Liste des engagés

share