La saison 2019 s’annonce plus ouverte que jamais en Clio Cup France ! Malgré les victoires d’Anthony Jurado (Milan Compétition) et de Dorian Guldenfels (TB2S) lors des Coupes de Pâques de Nogaro, c’est Thibaut Bossy (TB2S) qui mène le classement général à la faveur de son double podium. L’Espagnol Luis Gonzalez (Team VRT) et Benoît Castagné (Raiwoit Racing by GM Sport) ont également sabré le champagne dans le Gers.

Après quatre séances d’essais où Dorian Guldenfels était le seul pilote à passer sous la barre de la minute quarante secondes, le Lorrain confirmait ses bonnes prédispositions en s’offrant la première pole position de l’année devant Antoine Prétin (GPA Racing) et Thibaut Bossy.

Essais privés 1 - Essais privés 2 - Essais privés 3 - Essais privés 4

COURSE 1 : PREMIÈRE POUR JURADO

Le premier coup de théâtre de la saison avait lieu dès la fin du tour de formation lorsque le poleman Dorian Guldenfels rentrait aux stands en raison d’un problème technique.

Malgré le bon départ d’Antoine Prétin, Thibaut Bossy trouvait rapidement l’ouverture pour s’emparer des commandes et s’échapper d’un peloton marqué par les sorties de David Pouget (GPA Racing), alors deuxième, et Marc De Fulgencio (Team VRT). Parti sixième, Anthony Jurado émergeait en deuxième position devant Nicolas Milan avant que la voiture de sécurité effectue une apparition pour dégager les Clio Cup d’Edwyn Traynard (Autosport GP), Lionel Viguier (TB2S), Jérôme Da Ros (Tierce Racing) et Veenesh Shunker (CVS Auto).

Thibaut Bossy réalisait une relance parfaite pour distancer Anthony Jurado tandis que Luis Gonzalez débordait Nicolas Milan pour le gain de la troisième place. Benoît Castagné tentait de s’infiltrer dans la brèche, sans succès. Le pilote local était même contraint à l’abandon peu de temps après.

Au fil des minutes, le trio de tête se regroupait et Anthony Jurado ne laissait pas passer sa chance en prenant l’aspiration et la première position à six minutes de l’arrivée. Luis Gonzalez effaçait aussi Thibaut Bossy, de manière plus virile, juste avant une nouvelle neutralisation provoquée par la sortie de piste de Jean-Philippe Laurent (Autosport GP).

Malgré un sprint final extrêmement rythmé et intense, le classement restait figé aux avant-postes. Anthony Jurado scellait sa première victoire en Clio Cup France devant le Junior Luis Gonzalez et Thibaut Bossy. Au pied du podium, on retrouvait Nicolas Milan (Milan Compétition), suivi d’Alexandre Albouy (GPA Racing), Corentin Tierce (Tierce Racing), Antoine Prétin et Guillaume Savoldelli (TB2S).

Neuvième, David Pajot (Vic’Team) s’imposait dans le dernier tour chez les Gentlemen face à Mickaël Carrée (T2CM) et Emmanuel Raffin (Autosport GP) en dépit d’un contact avec Stéphane Auriacombe (Tierce Racing) en début de course.

Qualifications 1 - Grille de départ - Course 1

COURSE 2 : GULDENFELS REVANCHARD

La deuxième séance de qualifications se montrait incroyablement disputée avec seize voitures dans la même seconde. Corentin Tierce (Tierce Racing) s’offrait la pole avec 4/1000e de seconde d’avance sur Marc De Fulgencio et 54/1000e sur Dorian Guldenfels.

À l’extinction des feux, Corentin Tierce prenait le meilleur départ devant Thibaut Bossy et Antoine Prétin. Ce dernier s’inclinait toutefois face à l’attaque de Dorian Guldenfels à la fin d’un premier tour mettant un terme aux ambitions de Jérémy Bordagaray (Borda Rallye Team).

Alors que Corentin Tierce s’échappait, Thibaut Bossy devait composer sous la pression de Dorian Guldenfels. L’Alsacien parvenait à le surprendre au troisième tour avant d’être imité tour à tour par Benoît Castagné, Marc De Fulgencio et David Pouget.

Revenu progressivement au contact du leader, Dorian Guldenfels s’emparait des commandes au neuvième passage. Thibaut Bossy effaçait également Corentin Tierce dans la foulée tandis que Benoît Castagné devait attendre deux boucles de plus pour trouver la faille.

Installé en tête, Dorian Guldenfels enchaînait les meilleurs tours en course pour se détacher et s’offrir son premier succès de l’année. La deuxième place était disputée jusqu’à l’arrivée et Benoit Castagné ravissait la deuxième place à Thibaut Bossy, parti en travers après une touchette dans leur duel.

En difficulté en fin de course, Corentin Tierce terminait septième derrière Nicolas Milan, David Pouget – lui aussi victime d’une belle chaleur à trois tours du damier – et Luis Gonzalez, à nouveau vainqueur dans la catégorie Junior après le drive-through imposé à son équipier Marc De Fulgencio pour avoir volé le départ.

Matthieu Lannepoundenx (Milan Compétition), Guillaume Savoldelli (TB2S) et Anthony Jurado complétaient le top dix devant Mickaël Carrée (T2CM), vainqueur chez les Gentlemen.

Qualifications 2 - Grille de départ - Course 2

Au classement général, Thibaut Bossy profite de son double podium pour prendre les commandes avec six points d’avance sur Luis Gonzalez, talonné par Anthony Jurado, Nicolas Milan et Dorian Guldenfels. Chez les Juniors, Luis Gonzalez compte déjà dix unités de plus que Marc De Fulgencio et Loic Brondeau (TB2S). Du côté des Gentlemen, Mickaël Carrée possède six points d’avance sur David Pajot et Emmanuel Raffin (Autosport GP).

Classement général - Classement Juniors - Classement Gentlemen

La prochaine manche de la Clio Cup France se disputera à Imola du 24 au 26 mai. Les concurrents se dirigeront ensuite sur le circuit de Ledenon, puis le Circuit de Barcelona-Catalunya avant la trêve estivale. Par la suite, le sprint final mènera le peloton à Magny-Cours et au Castellet.

Compartir