Jérôme Stoll, Président de Renault Sport Racing depuis 2016 et le retour de Renault en tant qu’écurie complète, quittera ses fonctions à la fin de son mandat, le 31 décembre 2020.

Fin 2015, lorsque Renault a pris la décision de revenir en Formule 1, l’objectif était clairement défini, rebâtir une structure et la mettre sur la bonne trajectoire puis dans un second temps atteindre le meilleur niveau de la discipline et disputer le titre mondial. Lors des 5 années passées, une organisation renforcée et stabilisée a été déployée, des moyens humains, techniques et financiers à la hauteur des ambitions ont été mis en place et la progression de l’écurie Renault F1 Team a été évidente. Avec un record de points en 2020, 3 podiums et une moyenne de points par GP deux fois supérieure à la saison dernière, Renault DP World F1 Team réalise sa meilleure saison, poursuit sa progression et se positionne comme un challenger crédible pour le futur. Durant cette période de 5 ans, de nombreuses évolutions ont également vues le jour, nouveaux règlements techniques, introduction du Budget Cap et signature des nouveaux accords Concorde.

Renault Sport Racing a également gagné en Formula E, trois titres constructeur avec l’écurie Renault e-dams et un titre pilote avec Sébastien Buemi avant de passer le relai à Nissan tout en gardant les activités de développement du powertrain. Enfin, les activités de Compétition Clients se sont développées pour rester une référence.

Jérôme Stoll : « Ces 5 années à la Présidence de Renault Sport Racing ont été d’une grande intensité. Relever le défi de reconstruire une équipe de Formule 1 est difficile, cela demande du temps, de l’engagement et une détermination sans faille. Une première étape a été franchie avec une équipe et des pilotes que l’on voit désormais sur les podiums. Je mesure le privilège qui a été le mien de pouvoir être partie prenante de tous ces changements et de tous nos progrès. Le sport automobile et encore plus la Formule 1, c’est avant tout une aventure humaine, des rencontres, des liens qui se nouent, des joies, des déceptions et des récompenses inestimables. Les titres gagnés en Formula E et voir nos voitures conduites par de jeunes pilotes en Eurocup ou en Clio Cup font partie intégrante de ces belles émotions. Je suis redevable à tous les membres de cette entreprise, ils sont engagés et déterminés à donner le meilleur pour faire rayonner notre marque et nos valeurs. Une nouvelle page s’ouvre maintenant avec l’arrivée d’Alpine, le meilleur reste à venir j’en suis certain. Je suis heureux et fier d’avoir participer à cette très belle aventure avec des gens formidables.»

Luca de Meo : « L’attachement de Jérôme à l’entreprise et sa conviction que le sport automobile fait partie de l’ADN de la marque ont participé au retour de Renault en Formule 1 en tant qu’écurie complète. Son expérience et son expertise, acquises lors de sa carrière chez Renault ont été des atouts clés dans la structuration et la progression de notre écurie de F1. Pour tout ce travail accompli depuis 5 ans, merci Jérôme. »

Cyril Abiteboul : « Ensemble dès l’origine du projet en juin 2015 jusqu’aux podiums de cette saison, que de chemin parcouru. La passion de Jérôme pour la compétition, ainsi que sa loyauté envers l’écurie, les femmes et les hommes qui la composent, ont été d’une aide précieuse au cours de ces années. Son soutien ainsi que sa vision stratégique ont permis de surmonter bien des obstacles et de faire avancer nos idées dans un environnement toujours plus complexe. Aujourd’hui, une nouvelle aventure commence avec Alpine et l’écurie de F1 sera un atout majeur pour le développement de la marque. Merci Jérôme pour ta confiance, tes conseils et ta fidélité. »

Compartir