Après un premier meeting couronné de succès pour la Formule Renault FR-19, les concurrents engagés en Formule Renault Eurocup s’attaquent désormais à un autre monument du sport automobile : Silverstone (10-12 mai). Les jeunes espoirs tenteront de confirmer ou d’inverser les premières tendances sur l’un des circuits les plus rapides du calendrier.

Théâtre du premier Grand Prix du Championnat du Monde de F1 en 1950 et des débuts de Renault dans la discipline reine en 1977, Silverstone est un véritable juge de paix avec ses enchaînements à haute vitesse requérant un engagement total.

Sur cette piste ayant accueilli certains des plus beaux duels de l’histoire de la Formule Renault, les pilotes et les équipes bénéficieront à nouveau d’une journée d’essais jeudi pour poursuivre, peaufiner et perfectionner leur apprentissage de la nouvelle monoplace. Pour l’occasion, les livrées des Formule Renault FR-19 évoluent avec des montres BRM sur les dérives latérales désormais personnalisées aux couleurs de chaque équipe et pilote.

Quinté dans l’ordre ?

Si tous les concurrents peuvent prétendre s’emparer des rênes du classement général avant le rendez-vous de Monaco, cinq prétendants ont déjà pris une longueur d’avance le mois dernier.

Victor Martins (MP Motorsport) arrive en leader à Silverstone. Quatrième puis deuxième en Italie, le membre de la Renault Sport Academy a fait valoir sa régularité, mais il a désormais à cœur de s’imposer afin de creuser le plus rapidement possible l’écart sur ses poursuivants.

Composé de quatre pilotes se tenant en deux points, le groupe de chasse est mené par Leonardo Lorandi (JD Motorsport). Lui aussi régulier à Monza, le rookie italien devance d’une unité les deux premiers vainqueurs de la saison, Alexander Smolyar (R-ace GP) et Ugo de Wilde (JD Motorsport), ainsi que Kush Maini (M2 Competition).

Si Leonardo Lorandi et Ugo de Wilde s’apprêtent à découvrir un nouveau circuit, tous deux peuvent compter sur leurs facultés d’adaptation pour contrer l’expérience de leurs trois rivaux… Et surtout celle de Kush Maini, seul membre du « Club des cinq » à avoir déjà sabré le champagne à Silverstone !

Potentiel à exploiter

Après avoir confirmé tout son talent dans l’exercice des qualifications à Monza, Lorenzo Colombo (MP Motorsport) espère convertir sa pointe de vitesse en une première victoire en Formule Renault Eurocup. C’est également le but d’Oscar Piastri (R-ace GP), auteur d’un premier week-end contrasté après avoir été l’homme fort des essais hivernaux. Tous les deux seront d’autant plus redoutables qu’ils avaient fini à un souffle du podium l’an passé à Silverstone.

Fidèle au rendez-vous, le public britannique compte sur Frank Bird (Arden Motorsport) pour prolonger la série de succès à domicile initiée par Jack Aitken et poursuivie par Will Palmer et Max Fewtrell. Sur ses terres, Arden Motorsport peut aussi viser gros avec Patrik Pasma (Arden Motorsport), le rookie finlandais ayant couru à Silverstone ces trois dernières années.

Très offensifs en course pour leurs débuts, les rookies Federico Malvestiti (Bhaitech Racing), João Vieira (JD Motorsport) et Caio Collet (R-ace GP) ont déjà ouvert leurs compteurs respectifs. Leur objectif est de récidiver dès Silverstone, mais ils retrouveront sûrement Yves Baltas (M2 Competition), Petr Ptáček (Bhaitech Racing) et Amaury Cordeel (MP Motorsport) sur leur chemin.

Apprentissage en cours

Rentré bredouille de Monza, Callan O’Keeffe (FA Racing by Drivex) veut s’appuyer sur sa connaissance du tracé britannique pour inscrire ses premiers points de la saison, mais aussi les premiers de son équipe en Formule Renault Eurocup. Toujours en phase d’apprentissage, ses équipiers Brad Benavides et Patrick Schott visent le même résultat pour récompenser les efforts de la structure espagnole chapeautée par Fernando Alonso.

Après avoir manqué de réussite en Italie, Xavier Lloveras (Global Racing Service) cherchera pour sa part à rebondir pour retrouver rapidement un rang plus conforme à ses attentes et ambitions. Comme ses adversaires, l’Espagnol a cependant pu voir à Monza que la moindre erreur pouvait s’avérer coûteuse dans un peloton extrêmement dense et compétitif !

Prévues samedi à 13h30 et dimanche à 13h35, les deux courses de Formule Renault Eurocup seront diffusées sur la page Facebook des Renault Sport Series ainsi que sur la chaîne Youtube de Renault Sport.

En bref

  • 2 rookies ont remporté les premiers Trophées Hankook mis en jeu : Ugo de Wilde et Kush Maini. Leonardo Lorandi est toutefois le débutant le mieux classé au classement général.
  • 3 Britanniques se sont imposés lors des trois dernières visites de la Formule Renault Eurocup à Silverstone : Jack Aitken (2015), Will Palmer (2017) et Max Fewtrell (2018).
  • 4 hommes ont réussi à rentrer dans les points sur les deux premières courses : Victor Martins, Leonardo Lorandi, Kush Maini et Sebastián Fernández.
  • 16 pilotes ont déjà ouvert leur compteur en 2019.
  • 182,9 km/h de moyenne pour la pole de Christian Lundgaard l’an passé. Un chiffre seulement battu à Monza.

Programme

Vendredi 10 mai 2019
9h00 – 9h50 Essais collectifs 1

14h00 – 14h50 Essais collectifs 2
Samedi 11 mai 2019
9h00 – 9h30 Qualifications 1

13h30 – 14h05 Course 1
Dimanche 12 mai 2019
9h00 – 9h30 Qualifications 2

13h35 – 14h10 Course 2

Liste des engagés

Compartir