Désignez le meilleur élève de l’histoire de la Formule Renault !

Depuis 1971, des milliers de pilotes se sont exprimés en Formule Renault. Parmi eux, des centaines sont devenus professionnels en accédant aux plus hautes sphères du sport automobile. Dix-sept se sont même imposés en Formule 1, totalisant 208 victoires en Grands Prix et quinze titres mondiaux… Mais quel est l’élève le plus brillant de cette école des champions ?

En attendant le coup d’envoi de la cinquantième saison de Formule Renault, nous vous donnons l’occasion de jouer un rôle essentiel en votant de manière quotidienne !

Le vainqueur sera dévoilé à l’issue d’un tournoi d’un mois durant lequel vous choisirez, avec un panel d’experts, le plus grand pilote de l’histoire de la Formule Renault à s’être imposé en F1.

Nous avons sélectionné dix-sept pilotes, les dix-sept à avoir remporté un Grand Prix de Formule 1. Tous ont fait l’histoire du pinacle du sport automobile, mais lequel est le meilleur de tous ? Et sur quels critères s’appuyer ? Leur performance pure, le courage en piste, le capital sympathie ou bien tout cela et plus encore ?

Un système de tête de série basé sur le ratio nombre de victoires en F1 / départs en F1 nous a permis de dessiner le tableau final dans lequel les pilotes s’affronteront les uns aux autres. Chaque jour, vous aurez donc la possibilité de voter pour votre favori sur formulerenault.com.

Les douze premières têtes de série sont directement qualifiées pour les huitièmes de finale. Les cinq pilotes à n’avoir qu’un succès en F1 passeront par un tour préliminaire à l’issue duquel les quatre premiers avanceront au prochain tour, à élimination directe.

Les têtes de série ont été réparties ainsi : 1. Lewis Hamilton ; 2. Alain Prost ; 3. Sebastian Vettel ; 4. Kimi Räikkönen ; 5. Valtteri Bottas ; 6. Charles Leclerc ; 7. René Arnoux ; 8. Didier Pironi ; 9. Daniel Ricciardo ; 10. Felipe Massa ; 11. Jacques Laffite ; 12. Patrick Tambay.

Le tournoi débute dès aujourd’hui, 14h00 CET avec un tour préliminaire de vingt-quatre heures pour sélectionner quatre pilotes parmi Jean Alesi, Heikki Kovalainen, Robert Kubica, Pastor Maldonado et Olivier Panis.

Les vainqueurs seront dévoilés demain avant le lancement des huitièmes de finale mercredi 13 mai. Les résultats des huitièmes de finales seront ensuite annoncés à l’issue des huit duels quotidiens.

Le vote des fans comptera pour 50 % des voix sur chaque duel. Il sera combiné aux choix de nos cinq experts, dont chacun apportera 10 % du résultat final. Ce panel se compose de Marcus Simmons (Autosport, Royaume-Uni), Medhi Casaurang-Vergez (AUTOHebdo, France), Massimo Costa (Italiaracing, Italie), Arnau Viñals (Formula Rapida, Espagne) et Floris Visman (F1 Feeder Series, Pays-Bas).

À vos marques, prêts, votez !

TOUR PRÉLIMINAIRE

Choisissez les quatre derniers pilotes à rejoindre les huitièmes de finale !

Jean Alesi
Formé à l’école de la Coupe Renault 5 Turbo, Jean Alesi s’attaque à la monoplace en s’engageant en Championnat de France de Formule Renault. Fort d’une belle saison d’apprentissage en 1984, le Français signe cinq podiums l’année suivante avant de remporter le titre national en Formule 3 en 1987, puis en Championnat International de F3000 en 1989. Cette même année, Jean Alesi fait sensation pour ses débuts en F1, où il s’impose à l’occasion du Grand Prix du Canada 1995.

Heikki Kovalainen
Impressionnant en karting, Heikki Kovalainen s’adapte vite à la monoplace et à la Formule Renault. Vainqueur de deux courses, il termine quatrième et meilleur rookie du Championnat de Grande-Bretagne dès sa première saison en 2001. Ses prestations lui permettent alors d’intégrer le Renault Driver Development, qui l’accompagne lors de ses campagnes en World Series by Nissan et en GP2 Series. En 2007, il débute en F1 avec Renault F1 Team avant de remporter son unique Grand Prix en Hongrie un an plus tard.

Robert Kubica
La riche carrière de Robert Kubica commence par une année d’apprentissage en Formule Renault, où le Polonais joue le titre italien dans sa seconde saison. Après un passage en F3, il retrouve le Losange en 2005 pour devenir le premier pilote à être sacré en Formula Renault 3.5 Series. Cela lui permet de réaliser ses premiers tours de roues en F1 avec Renault F1 Team avant ses débuts dans l’élite courant 2006 et sa première victoire au Grand Prix du Canada 2008.

Pastor Maldonado
Après une première expérience en monoplace, Pastor Maldonado traverse l’Atlantique pour disputer le Championnat d’Italie de Formule Renault en 2003. Il y remporte la Winter Cup la même année, puis le titre national en 2004. Également huitième de l’Eurocup, il passe en Formule Renault 3.5 Series, dont il se classe troisième en 2006. Son ascension l’amène ensuite jusqu’en F1, où il débute en 2011 avant de mener sa Williams-Renault à la victoire au Grand Prix d’Espagne 2012.

Olivier Panis
Vainqueur d’une opération de détection en 1987, Olivier Panis fait ses débuts en monoplace via le Championnat de France de Formule Renault. Quatrième pour sa première campagne en 1988, il s’impose l’année suivante avant de découvrir la F1 avec Ligier-Renault dès 1994. Brillant espoir, il crée la surprise en remportant le Grand Prix de Monaco 1996, puis en s’installant au troisième rang du classement général de la saison 1997 avant qu’un accident au Canada ne mette un coup d’arrêt à sa progression.

Compartir