Clio Cup Open, acte deux à Hockenheim !

Disputé ce week-end dans le cadre du Grand Prix d’Allemagne de Formule 1, le second Clio Cup Open de l’année promet de tenir toutes ses promesses avec un plateau encore plus relevé sur un circuit mythique : l’Hockenheimring !

Après l’immense succès sportif et populaire du Clio Cup Open organisé le mois dernier au Castellet, Renault Sport Racing remet cela cette semaine à l’occasion du Grand Prix d’Allemagne. Une fois de plus, les concurrents des différentes Clio Cup ont répondu présent en nombre pour se produire dans cet écrin exceptionnel où ils côtoieront le pinacle du sport automobile mondial !

Jack Young pour le grand chelem ?

Auteur d’une véritable démonstration en s’imposant par deux fois avec plus de vingt secondes d’avance en France, Jack Young (Eddie Stobart Racing) vise un nouveau doublé en Allemagne. Le Britannique sait toutefois qu’il est désormais attendu au tournant et que la révolte commence à gronder, comme en Clio Cup UK où il a perdu les commandes du classement général.

Parmi ses adversaires, David Pouget (GPA Racing) et Ben Colburn (West Bourne Motorsport) veulent prendre leur revanche après avoir dû se contenter du podium au Castellet. Le Français est d’autant plus en forme qu’il vient de signer trois victoires à Lédenon et Barcelone pour se relancer dans la course au titre en Clio Cup France !

Ben Colburn n’est cependant pas l’unique représentant de sa Majesté à avoir de l’ambition à revendre. Deux fois deuxième en qualifications, Brett Lidsey (MRM) compte lui aussi reprendre l’avantage sur son compatriote et équipier. Les rangs de l’équipe britannique enregistrent d’ailleurs l’arrivée de Tyler Lidsey, son frère cadet vu en BARC Michelin Clio Cup Series.

Les experts locaux au rendez-vous !

À domicile ou presque sur le tracé d’Hockenheim, les pilotes issus de la Clio Cup Central Europe s’apprêtent également à barrer la route de Jack Young.

Dans le top cinq au Castellet, le Suisse Andreas Stucki (Ecurie Basilisk) et le Polonais Albert Legutko s’annoncent redoutables, d’autant que le second cité était monté par deux fois sur le podium à Hockenheim l’an passé. Il s’était alors incliné face à son compatriote Karol Urbaniak (BM Racing Team), peut-être l’un des prétendants les plus sérieux à la victoire ce week-end !

Le rookie polonais Szymon Jabloński (BM Racing Team), le Suisse Daniel Nyffeler (Equipe Bernoise), les Allemands Marius Rauer (Team Bleekemolen) et Kevin Landwehr (ADAC Team Weser-EMS e.V) veulent aussi démontrer l’étendue de leur talent lors de cet événement qui marquera le retour d’Alf Ahrens (Ahrens Racing Team). Jadis animateur de la Clio Cup Bohemia, l’Allemand a choisi de reprendre le volant sur un circuit où il s’est illustré avec l’ancienne génération de Clio Cup !

De nouvelles surprises en vue ?

Jamais avares en rebondissements, les courses de Clio Cup ne permettent d’écarter aucun concurrent à la victoire, d’autant plus lorsque ceux-ci ont effectué des débuts solides le mois dernier dans le cadre du Grand Prix de France. Présent dans le top dix, Guillaume Plubel (GPA Racing) et son équipier Tom Piallat peuvent ainsi s’appuyer sur l’expérience de David Pouget et Kevin Jimenez pour accélérer leur apprentissage et prétendre à un résultat encore meilleur.

En parallèle, des pilotes comme James Colburn (West Bourne Motorsport), Aaron Thompson (West Bourne Motorsport), Luke Warr (Specialzed), James Ross (Bob Ross Motorsport) ou Saetta McQueen (Team MC Motortecnica) reviennent avec davantage d’ambitions pour faire briller leurs équipes respectives évoluant en Clio Cup UK, Espagne et Italie.

D’ordinaire aligné dans la catégorie Gentlemen en Clio Cup France, Samuel Chaligne (SC Sport) a également choisi de rejoindre ce deuxième Clio Cup Open pour se jauger face à la concurrence, tout comme Veenesh Shunker, qui fera équipe avec le Tchèque Thomas Pekar (Carpek Service), sacré en Clio Cup Central Europe en 2017.

Sous les yeux de l’élite du sport automobile et d’un public avide de spectacle, les concurrents du Clio Cup Open auront donc une nouvelle chance de rentrer dans l’histoire de la Clio Cup lors d’un week-end dont le format sera identique à celui du Castellet. Après une seule séance d’essais libres vendredi, ils disputeront une qualification d’une demi-heure où les deux meilleurs temps de chacun permettront d’établir les grilles de départ des courses programmées samedi à 18h00 et dimanche à 9h30.

PROGRAMME

Vendredi 26 juillet

18h05-18h35 : Essais libres

Samedi 27 juillet

10h50-11h20 : Qualifications

18h00-18h30 : Course 1

Dimanche 28 juillet

9h30-10h00 : Course 2

Liste des engagés

Compartir