Sacré meilleur rookie l’an passé en Formule Renault Eurocup, Caio Collet (R-ace GP) s’est illustré en se montrant le plus rapide des deux jours d’essais collectifs de présaison sur le Circuit Ricardo Tormo. Le Brésilien de la Renault Sport Academy a fixé le temps de référence en 1’29’’063 pour devancer Michael Belov (M2 Competition) et Victor Martins (ART Grand Prix).

Après avoir effectué leur rentrée hier, les concurrents poursuivaient leurs préparatifs à Valence. Si Matthias Lüthen (Global Racing Service) était absent aujourd’hui, vingt-cinq pilotes étaient encore en piste avec l’arrivée de Fabienne Wohlwend au sein de l’équipe M2 Competition.

Michael Belov débutait parfaitement la matinée en précédant Paul Aron (ART Grand Prix) et Lorenzo Colombo (Bhaitech Racing) en 1’29’’342 dans la première séance. Le Russe voyait toutefois Caio Collet améliorer sa marque en 1’29’’063 pour reléguer la concurrence à plus de sept dixièmes dans la deuxième session.

Dans l’après-midi, Victor Martins pointait longtemps en tête de la feuille des temps avant que Caio Collet ne lui souffle les commandes dans son dernier effort bouclé en 1’30’’088. Dans l’ultime séance, le drapeau rouge provoqué par Nicola Marinangeli (Bhaitech Racing) ouvrait la voie à un sprint final de dix minutes dont Victor Martins ressortait vainqueur en 1’29’’371, sans battre la référence fixée plus tôt par Caio Collet.

Le plateau de la Formule Renault Eurocup prend désormais la direction du Circuit de Barcelona-Catalunya pour deux nouvelles journées d’essais collectifs de présaison samedi et dimanche.

Caio Collet retrouve les devants

Caio Collet (R-ace GP) : « C’était la première fois que je pilotais avec l’équipe sur ce circuit et je suis ravi des progrès effectués au fil des deux jours. L’équipe peut s’appuyer cette année sur trois pilotes expérimentés et Petr, Kush et moi travaillons très bien ensemble. Il règne une bonne atmosphère et nous avons fait un grand pas en avant aujourd’hui. Je suis très satisfait de cette journée, mais il faut garder à l’esprit que ce ne sont que des essais. Cependant, si nous continuons sur cette lancée, je pense que nous aurons toutes les cartes en main pour être dans la course au titre. Comme l’an passé, la bataille s’annonce féroce avec de gros prétendants, mais je pense que deux ou trois équipes parviendront à se détacher et nous devrons être l’une d’elles ! »

Reece Ushijima engrange les kilomètres

Reece Ushijima (M2 Competition) : « J’avais fait des essais à Barcelone l’an passé sous une pluie battante, donc il s’agissait de mes premiers véritables tests avec cette monoplace sur le sec. Comme je m’y attendais, c’était difficile, mais il était important d’accumuler les tours pour poursuivre ma découverte de la voiture et du circuit. J’ai bouclé 150 tours, plus que quiconque sur les deux jours, et chacun d’entre eux a été utile dans ma progression. L’équipe est géniale et je les remercie vraiment de leur patience face à mon expérience limitée. J’ai bien entendu des attentes envers moi-même, mais il vaut peut-être mieux que je n’annonce pas d’objectif précis ! Les résultats compteront, mais je vais surtout devoir maximiser mon apprentissage dans tous les domaines au fil de l’année ! »

De retour pour en découdre

Petr Ptáček (R-ace GP) : « Ces premiers essais collectifs de présaison se sont plutôt bien passés. C’est toujours un peu différent de reprendre sur un circuit n’étant pas présent au calendrier, donc nous en profitons pour essayer des choses avec plus ou moins de réussite. Le plus important dans cette préparation est d’accumuler les tours pour voir où nous nous situons, développer la voiture, offrir de bons retours et espérer que les temps soient au rendez-vous en chaussant les pneus neufs… Et comme mon but est de remporter le titre, nous allons tout faire pour y parvenir ! »

Ugo de Wilde (Arden Motorsport) : « Comme je n’avais jamais roulé avec l’équipe, j’étais un peu stressé en arrivant à Valence. J’ai découvert leurs méthodes de travail très productives et je pense que notre relation commence sur des bases saines. Le fait de lancer la saison sur un circuit ne figurant pas au calendrier nous permet de nous concentrer sur nous-mêmes, et non sur les temps ou la concurrence. Nous devons encore travailler, mais tous les changements effectués jusqu’à présent vont dans la bonne direction. C’est positif et nous mettrons à profit les essais de Barcelone pour aller chercher davantage de performances et de comparaisons. »

Grégoire Saucy (ART Grand Prix) : « Cette saison, mon principal objectif est de progresser tout au long de l’année pour être régulièrement présent aux avant-postes et essayer d’être aussi rapide que mes équipiers. Je suis également ravi d’évoluer au sein d’une équipe très professionnelle. Nous travaillons tous ensemble à ce que la voiture soit la plus performante possible tout en nous convenant à notre style de pilotage. Cela m’est vraiment bénéfique et cette journée s’est bien passée avec plusieurs tops dix à mon actif. Nous savons pourquoi certaines choses n’ont pas fonctionné et cela nous aidera à aller de l’avant. De mon côté, je dois redoubler d’efforts pour boucler le tour idéal, un aspect extrêmement dans cette catégorie où la moindre erreur peut coûter cher en qualifications. »

Séance A - Séance B - Séance C - Séance D + Jour 2 - Bilan

Compartir