Figurant parmi les favoris de cette nouvelle édition du Clio R3T Trophy France, Boris Carminati a répondu présent au rendez-vous en poussant Ivan Ferrarotti à la faute dans leur magnifique duel pour la victoire. Derrière, Dorian Nicolas a soufflé la deuxième place face à Guillaume Jean dans une bataille tout aussi somptueuse laissant présager une saison extrêmement disputée.

Dès le coup d’envoi de la saison vendredi, Boris Carminati prend les commandes devant Romain Di Fante, victime d’une crevaison dans la spéciale suivante.

Promu deuxième, Alexis Frontier connaît à son tour des déboires dans l’ES3 alors que Boris Carminati monopolise les scratches pour retrouver l’assistance avec 13’’5 d’avance sur Ivan Ferrarotti. Plus loin, la bataille fait rage entre quatre hommes se tenant en moins de dix secondes : Cédric Noe, William Pitot, Guillaume Jean et Dorian Nicolas.

Moins souverain l’après-midi, Boris Carminati ne signe qu’un meilleur temps contre trois pour Ivan Ferrarotti, revenu à seulement 8’’4. Le duo de tête fait d’ailleurs le trou sur ses poursuivants, toujours lancés dans une bagarre extrêmement disputée pour la dernière marche du podium.

Samedi, Ivan Ferrarotti reprend sur le même rythme en grignotant 1’’7 sur Boris Carminati. Le duel s’intensifie de plus en plus, mais le leader réplique et pousse finalement l’Italien à la faute dans l’ES11.

Libéré de toute pression, Boris Carminati hérite d’une avance de 1’33’’9 qu’il gère dans la dernière boucle pour sceller le deuxième succès de sa carrière en Clio R3T Trophy France.

Le spectacle continue toutefois d’être assuré par les prétendants aux podiums jusqu’à l’arrivée. Après avoir pris le dessus sur Dorian Nicolas dans l’ES9, Guillaume Jean voit son adversaire remonter son déficit de 17’’4 pour lui souffler la deuxième place dans l’ultime spéciale.

Quatrième, William Pitot termine meilleur Junior devant Romain Di Fante, pourtant quinzième au départ d’une étape dont il remportait les quatre dernières spéciales. Sixième, Cédric Noe devance Olivier Courtois - meilleur Gentleman - et Jérémy Jamet, pénalisé de deux minutes pour des pointages en retard. Daniel Tozlanian et José Javier Pérez complétaient le top dix.

Chez les féminines, la victoire revenait à Keana Erickson-Chang après l’abandon de Charlotte Berton, dixième au moment de sa sortie de route dans l’ES6.

La prochaine manche du Clio R3T Trophy France se déroulera dans le cadre du Rallye Vosges Grand Est (14-16 juillet).

Boris Carminati : « C’était un week-end parfait. Nous avons bien roulé d’entrée pour prendre immédiatement la tête, mais il a fallu réattaquer quand Ivan Ferrarotti est revenu. Nous avons réussi à reprendre un peu de marge avant qu’il ne parte à la faute et il n’y avait plus qu’à gérer dans la dernière boucle. J’espère que cette victoire en appelle d’autres, mais le niveau s’est bien élevé depuis l’an passé avec l’arrivée de sérieux clients comme Ivan ou Romain, sans oublier les autres. Nous devrions être quatre ou cinq à prétendre au titre, donc il faudra bien se préparer pour être régulier et engranger de gros points sur les routes assez grasses du Vosgien. J’en ai des souvenirs mitigés, avec notamment une grosse sortie de route m’envoyant à l’hôpital, mais je pense que le podium est à notre portée si nous sommes réguliers. »

Clio R3T Trophy France – Rallye Lyon-Charbonnières-Rhône
1. Boris Carminati — Marine Lacruz – 2h02’46’’6
2. Dorian Nicolas — Valentin Sarreaud +1’39’’1
3. Guillaume Jean — Loris Pascaud +1’53’’9
4. William Pitot — Romain Brun (J) +2’34’’7
5. Romain Di Fante — Patrick Chiappe (J) +2’59’’5
6. Cédric Noe — Alex Vignolle +3’04’’7
7. Olivier Courtois — Hubert Risser (G) +3’10’’2
8. Jérémy Jamet — Michaël Secache (J) +4’05’’3
9. Damien Tozlanian — Jérémy Pacaud +4’35’’5
10. José Javier Pérez — Alberto Espino (J) +5’25’’4
11. Philippe Rageau — Alexandra Rageau (G) +5’57’’1
12. Václav Stejskal Jr — Stanislav Viktora (J) +6’04’’7
13. Pascal Bérard — Caroline Bérard (G) +7’33’’9
14. Dominique Patenotte — Valentin Goutel (G) +8’39’’6
15. Raphaël Marry — Jérôme Duc (G) +8’44’’2
16. Guy Bertrand — Karine Gehin (G) +10’18’’6
17. Yoann Lambert — Maxime Biegalke +11’21’’3
18. Éric Filippi — Francis Mazotti (G) +11’45’’3
19. Christophe Herbelin — Loïc Boudaud (G) +13’46’’0
20. Keana Erickson-Chang — Alex Gelsomino (F) +20’01’’4
Ab. Ivan Ferrarotti — Manuel Fenoli
Ab. Mathieu Walter — Thibault Raincourt
Ab. Alexis Frontier — Julie Vidal (J)
Ab. Charlotte Berton — Cécile Pages (F)
Ab. Antoine La Rochefoucauld — Sébastien Coutin (G)
NP. Franck Badel — Thierry Devaux

Classement général Clio R3T Trophy France
1. Boris Carminati, 30 points
2. Dorian Nicolas, 18 points
3. Guillaume Jean, 15 points
4. Romain Di Fante, 13 points
5. William Pitot, 12 points
6. Cédric Noe, 8 points
7. Olivier Courtois, 6 points
8. Jérémy Jamet, 4 points
9. Damien Tozlanian, 2 points
10. José Javier Pérez, 1 point
11. Ivan Ferrarotti, 1 point
12. Philippe Rageau, 0 point
13. Václav Stejskal Jr, 0 point
14. Pascal Bérard, 0 point
15. Dominique Patenotte, 0 point
16. Raphaël Marry, 0 point
17. Guy Bertrand, 0 point
18. Yoann Lambert, 0 point
19. Éric Filippi, 0 point
20. Christophe Herbelin, 0 point
21. Keana Erickson-Chang, 0 point

Compartir