Victor Martins (MP Motorsport) et Alexander Smolyar (R-ace GP) s’élanceront de la pole position ce week-end en Formule Renault Eurocup à Monaco. Samedi, le Français devancera le Russe sur la grille avant que les rôles ne s’inversent dimanche pour la seconde course, organisée en lever de rideau du Grand Prix de Monaco de F1. Les rookies Caio Collet (R-ace GP) et João Vieira (JD Motorsport) partageront la deuxième ligne.

Groupe A – Martins à la dernière seconde

Sur une piste humide, les pilotes chaussaient les pneumatiques pluie proposés par Hankook. Caio Collet était le premier à établir un temps avant d’être défié par Lorenzo Colombo (MP Motorsport), Ugo de Wilde (JD Motorsport) et Victor Martins. Le Brésilien reprenait cependant les commandes à mi-séance avant que les concurrents ne passent un nouveau train de gommes.

Le sprint final était lancé par Xavier Lloveras (Global Racing Services), mais Caio Collet répliquait entre deux périodes de full course yellow provoquées par Alessio Deledda (Global Racing Services) et Sebastián Fernández (Arden Motorsport).

Si le Brésilien améliorait encore sous le drapeau à damier, Victor Martins lui ravissait toutefois la première place dans son ultime effort en 1’41’’860. Les deux pilotes de la Renault Sport Academy devançaient Xavier Lloveras, Lorenzo Colombo et Patrik Pasma (Arden Motorsport).

Groupe B – Smolyar contrôle

Dans l’autre groupe, Alexander Smolyar et son équipier Oscar Piastri (R-ace GP) s’échangeaient d’abord les commandes avant que le Russe ne creuse rapidement l’écart, notamment avec un tour en 1’41’’335 réalisé juste avant la mi-séance.

Sur une piste de plus en plus sèche, certains concurrents faisaient le pari de chausser les slicks, mais celui-ci ne s’avérait pas payant avec les neutralisations provoquées par les sorties de Frank Bird (Arden Motorsport) et Kush Maini (M2 Competition).

Toujours en pneus pluie, João Vieira se rapprochait du temps d’Alexander Smolyar, mais son dernier effort s’arrêtait dans le mur de pneus à Sainte Dévote. Le classement restait alors figé avec Alexander Smolyar devant João Vieira et Oscar Piastri. Le Pilote Affilié Renault Sport Leonardo Lorandi (JD Motorsport) et Callan O’Keeffe (FA Racing by Drivex) complétaient le top cinq.

Groupe A - Groupe B

Samedi à 10h15, Victor Martins s’élancera donc devant Alexander Smolyar, Caio Collet, João Vieira et Xavier Lloveras. Dimanche, si aucun de ces pilotes n’écope d’une pénalité, Alexander Smolyar partirait devant Victor Martins, João Vieira, Caio Collet et Oscar Piastri. L’enjeu de la course dominicale sera d’autant plus grand qu’une montre BRM qui sera décernée au vainqueur.

Ils ont dit

Alexander Smolyar (R-ace GP) : « C’est vraiment incroyable d’être en pole à Monaco. Je veux réaliser mes rêves et je viens d’accomplir un grand pas vers une victoire à Monaco. Je vais donc tout faire pour prendre de gros points samedi et m’imposer dimanche. La séance était un peu piégeuse. Beaucoup de pilotes ont passé les slicks et nous avons voulu couvrir nos arrières en faisant pareil. Ce choix n’était finalement pas le meilleur, mais j’avais confiance dans le fait de rester le plus rapide si tout le monde choisissait cette option. Certains ont gardé les pneus pluie et se sont rapprochés de mon temps, mais j’ai eu un brin de réussite pour conserver les commandes ! »

Victor Martins (MP Motorsport) : « Mes qualifications sont bien meilleures que celles de l’an passé. Nous avons réussi à tout mettre ensemble et c’était la clé aujourd’hui dans ces conditions. C’était une très bonne séance, durant laquelle j’ai pu me prouver que j’étais capable de supporter et gérer la pression puisque j’étais seulement huitième avant mon dernier tour lancé. J’ai su rester calme et faire le travail et cela a payé. C’est de bon augure pour la suite du week-end comme nous sommes aussi très performants sur le sec. L’objectif demain sera donc la victoire ! »

João Vieira (JD Motorsport) : « La piste était sèche dans les virages lents, mais le premier secteur était toujours humide. Je me suis dit que j’allais y perdre trop de temps si je chaussais les slicks, donc j’ai préféré garder les pneus pluie et c’était le bon choix. Malheureusement, je suis parti à la faute dans mon dernier tour. Je suis un peu déçu, car je n’étais pas vraiment à la limite, mais j’ai manqué mon point de freinage et cela s’est terminé dans le mur. Je suis tout de même sur la deuxième ligne des deux courses et je ne pensais pas être aussi vite aux avant-postes après deux ans d’absence. Malgré tout, je suis en confiance et j’ai le sentiment de ne pas avoir encore atteint tout mon potentiel ! »

Caio Collet (R-ace GP) : « C’était une bonne qualification avec une belle bataille pour la pole position. Malheureusement, j’étais dans les premiers à lancer mon dernier tour alors que Victor était le dernier. Cependant, mon tour n’était pas parfait, donc je n’ai pas trop de regrets. J’ai déjà hâte d’être aux courses. Je vais me concentrer sur le départ, car le podium est à notre portée. Cela ne sera pas facile de gagner des positions en course, mais je vais faire de mon mieux pour arracher un premier top trois et montrer que je suis désormais au niveau après un début d’année parfois difficile. »

Compartir