Disputé durant le Grand Prix de France de Formule 1, le premier Clio Cup Open de l’année réunira cinquante concurrents sur le Circuit Paul Ricard. Renault Sport Racing profitera de cet événement exceptionnel pour lever le voile sur la version compétition de Nouvelle Renault Clio qui envahira les pistes dès 2020.

Du 21 au 23 juin, la bataille s’annonce grandiose avec cinquante pilotes n’ayant qu’un seul objectif : s’imposer lors de ce rendez-vous unique ayant pour cadre le Grand Prix de France, quarante ans après la première victoire de la marque en F1.

Venus de toute l’Europe et du Moyen-Orient, les différents prétendants ont massivement répondu à l’appel de Renault Sport Racing pour s’exprimer dans ce formidable écrin puisque le Clio Cup Open sera l’unique catégorie berline à se produire en support du Championnat du Monde FIA de Formule 1.

Pluie d’étoiles parmi les favoris

Impérial lors de la Finale Internationale de Clio Cup disputée l’an passé sur ce même tracé, Jack Young voudra récidiver du haut de ses dix-sept ans sous les yeux de l’élite du sport automobile.

Désormais leader de la Clio Cup UK, le Britannique recroisera le fer avec certains concurrents qu’il avait défaits en novembre dernier. Parmi ceux-ci, on retrouvera notamment le Français Benoit Castagné, revanchard après avoir dû se contenter de la troisième place, l’Italien Felice Jelmini, sixième et en tête de la Clio Cup Italia cette saison, ou encore Matteo Poloni, lui aussi présent dans le top dix cet automne.

Contraints à l’abandon alors qu’ils pouvaient viser un bon résultat, les expérimentés David Pouget et Brett Lidsey devraient également jouer les premiers rôles s’ils parviennent à éviter les embûches du Circuit Paul Ricard.

La bataille des nations

Dans le Var, Jack Young et Brett Lidsey ne seront pas les seuls à défendre les couleurs de l’Union Jack puisque Ben et James Colburn, Aaron Thompson et Luke Warr voudront prouver le niveau relevé de la concurrence outre-Manche. En parallèle, leur compatriote James Ross partira à la conquête de sa première victoire en Clio Cup après avoir signé des poles en France et en Espagne ces dernières années.

En plus de Felice Jelmini et Matteo Poloni, les Italiens seront tout aussi nombreux au départ pour s’imposer dans le Var. Giacomo Trebbi, Fabrizio Ongaretto, Paolo Felisa et Saetta McQueen espèreront faire parler leur expérience pour dynamiter les débats dans le peloton tandis que Francesca Rafaelle sera l’unique pilote féminine de la grille.

La Pologne sera bien représentée avec six protagonistes ayant répondu à l’invitation de Renault Sport Racing : Jakub Dwernicki, Patryk Krupiński, Szymon Ladniak, Tomasz Magdziarz, Pawel Wysmyil, mais surtout Albert Legutko, deuxième de la Clio Cup Central Europe en 2018 !

Seuls à défendre leur nation et leurs chances, le Tchèque Tomáš Pekař, sacré en Clio Cup Central Europe en 2017, devra être compté parmi les favoris, mais il sait plus que quiconque à quel point le Suisse Andreas Stucki et l’Autrichien Sandro Soubek peuvent être redoutables sur une course !

Maîtres en leur pays ?

Pour cet événement disputé dans le Var, le contingent tricolore sera logiquement le plus nombreux avec vingt-cinq pilotes prêts à tout pour s’imposer devant leur public !

Outre Benoit Castagné et David Pouget, Alexandre Albouy et Antoine Prétin viseront également les premiers rôles en étant désormais bien rôdés au pilotage de Clio Cup 4.

Têtes d’affiche de la catégorie Gentlemen dans l’Hexagone, Mickaël Carrée et David Pajot tenteront d’obtenir le plus beau résultat de leur carrière lors de ce rendez-vous exceptionnel, mais leurs adversaires habituels seront également de la partie avec les frères Emmanuel et Samuel Raffin ainsi que Franck Traynard.

Plus jeunes, Edwin Traynard et Antoine Prenveille feront parler leur fougue pour défendre les couleurs de la Clio Cup France, tout comme Jérémy Bordagaray, Kevin Jimenez, Lionel Viguier, Emmanuel Alliot ou encore David Quichante, qui s’alignera à nouveau au volant de sa Clio Cup adaptée à son handicap.

Un invité-surprise ?

De nombreux concurrents ont été conquis par le format de cet événement, à l’image de Joris Berriau, Cédrick Ducos, Pascal Girard, Tom Piallat ou de Guillaume Plubel. Ce dernier a d’ailleurs choisi de relever le défi du Clio Cup Open pour prouver toute la polyvalence de son talent puisque l’équipage qu’il forme avec David Pouget s’illustre actuellement dans d’autres disciplines.

Il faudra aussi surveiller les performances de Pierre-Brice Ména, vice-Champion d’Europe FIA GT3 2008, et de Jérémy Loisel, tous deux présents dans le Var dans le rôle de fers de lance de la toute récente Clio Cup Middle East.

Enfin, s’il est un pilote qui connaît la piste mieux que quiconque, il s’agit bien de Stéphane Clair. Déjà présent lors de la Finale Internationale, le Directeur Général du Circuit Paul Ricard souhaitera démontrer l’étendue de ses progrès face aux références d’une catégorie qui lèvera le voile sur la version compétition de Nouvelle Renault Clio à l’occasion d’une présentation innovante au cœur du paddock Clio Cup Open samedi à 18h30.

Programme

Vendredi 21 juin
18h45 – 19h15 : Essais libres

Samedi 22 juin
09h20 – 09h50 : Qualifications
13h25 – 13h52 : Course 1

Dimanche 23 juin
08h40 – 09h07 : Course 2

Liste des engagés

Compartir